Journal de Bord d’Amatterasu I

Le moment de l’explosion de l’Orca étant délicieux, il me fallait le reproduire pour ressentir à nouveau cette sensation qui m’envahit. C’est décidé peu importe le temps que cela prendra, je veux voir exploser un autre Orca, cette fois ci c’est moi qui le détruirai, et en solo s’il vous plait !

Un Orca en temps de guerre bien souvent ça reste en station, il faut donc trouver un moyen de le faire sortir, soit en rusant comme déjà fait précédemment (FFR) soit d’une autre manière.

Je prospecte de nouveau, et enfin je trouve une 3ème corporation, Gun’s Factory.

Tous les éléments sont présents pour avoir ici un joli feu d’artifice. Tout d’abord : créer la confiance, il faut un peu de temps, il faut travailler avec eux et pour eux, ce n’est pas gênant, les missions ça rapporte quand même un peu d’Isks et ça monte le security status, plus tard ça sera utile.

Un mail entre dans l’inbox, opération minage ce dimanche !

L’opération commence, je prétexte être en train d’explorer, pour gagner du temps afin que tout le monde soit en place. Je déclare avoir trouvé une anomalie afin de justifier la sortie en Drake (certaines corporations sont méfiantes quand même).

Le Drake est prêt, les baies à missiles sont propres, le plein de munitions est fait, le fit est prêt et adapté. Je vérifie, j’ai bien 5 warp disruptors, avec ça, en cas d’attaque d’un ship qui viendrait en héros défendre les barges je ne résisterai pas très longtemps, tant pis la perte d’un Drake n’est rien financièrement, contrairement à celle d’un Hulk !

L’undock parait long, ce voile noir n’en finit pas, l’excitation monte en flèche, ça y est après des jours et des jours d’infiltration, de préparation, d’adaptation, c’est le moment du bouquet final !

Les systèmes de communication et de détection de mon Drake se mettent en réseau avec la flotte, je warpe sur un mineur, je verrouille un Retriever, un Covetor, deux Hulks et l’Orca… mes missiles partent directement ils n’en pouvaient plus de rester dans les lanceurs ! Très rapidement le Retriever explose, je suis en vocal sur le canal de la corporation avec les victimes, les interrogations pleuvent, ils ne comprennent pas, les ships explosent, Concord n’intervient pas et il n’y a pas d’ennemis dans leur HUD ! Il a fallu attendre la 2ème explosion avant qu’ils comprennent, très vite les insultes tombent, je suis alors éjectée de la flotte, peu importe…

Je disrupte les pods afin d’éviter de voir arriver du renfort, chaque seconde est précieuse à ce moment.

Le premier Hulk, puis le second, sont réduits à l’état de d’épaves, jusque là pas de problème, passons maintenant aux choses sérieuses !

L’Orca ! L’Orca est doté d’un shield d’une capacité de 10750 HP, d’une armor de 6900 HP, et d’une structure de 46 000 HP… énorme !

Publicités

3 Réponses to “Journal de Bord d’Amatterasu I”

  1. Amatterasu Says:

    Ah, on a retrouvé mon journal de bord! Il me semblait bien l’avoir perdu dans l’espace, j’espere que la technologie sleepers permettra rapidement de déchiffrer la page suivante ^^

  2. La Video!!!!!!!!! On veux la video!!!!!!
    Elle est trop exellente :p

  3. Demain, la 2e page avec la vidéo 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s