Bal tragique à Gamis


Après les dégâts considérables qu’elles ont subi ces derniers temps, nos cibles ne prennent plus aucun risque. La moindre menace est accueillie par un groupe de battleships qui nous place en infériorité numérique. Il va falloir ruser.

S’ensuit une petite série d’affrontements tactiques pendant lesquels, nous tentons de prendre à défaut leur puissance brute par une technique sophistiquée, alliant furtivité, mobilité et gestion de la distance. Cette méthode fait ses preuves puisque nous neutralisons leur supériorité en les prenant de vitesse, mais nous n’avons pas assez de puissance de feu pour éliminer notre cible avant l’arrivée du blob.

Un soir, lassés de cette situation, nous essayons à notre tour la force brute, nous sommes inférieurs en nombre au gang adverse, seule garantie qu’ils n’éviteront pas le combat, mais nous allons essayer de compenser avec nos ECMs. Ce plan est un échec dans sa conception et son exécution.

Cela sera la dernière bataille rangée contre les FFR, mais nous maintiendrons la wardec pendant un mois supplémentaire, à l’affût de la moindre erreur de nos cibles, continuant ainsi à paralyser leur activité industrielle.

Au final, félicitations aux Usines Combattantes et Rebelles qui comptent dans leurs rangs quelques redoutables chasseurs, ils sont aussi efficaces dans l’espace que courtois et divertissants en comms.

Ils pourront partager leur expérience avec les Blue Sphere, qu’ils rejoignent dans une grande alliance de mineurs francophones installée dans Deklein.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s