Le POD

Le POD est une friandise irrésistible.

Lorsque l’on a goûté cet œuf de matière vivante, moelleuse  et enfermée dans sa coquille de métal, on ne peut plus s’en passer.

Plaisir quasi interdit en high ou low sec, tant son coût en security status est prohibitif, c’est un délice d’en croiser un par hasard, au détour d’une gate en 0.0, lorsque l’on pilote un ship assez rapide pour le verrouiller avant qu’il ne disparaisse dans l’espace infini.

D’abord le flash de plaisir, intense et fugace, la coque croustille et se fend, laissant s’échapper le jus goûteux. C’est déjà fini, on se détend et on se laisse aller à une douce rêverie : le pilote va-t-il se réveiller dans un clone situé à l’autre bout de New Eden ? Portait-il des implants coûteux ? Avait-il pensé à mettre son clone à jour ou va-t-il perdre ses skills durement appris ?

Publicités

2 Réponses to “Le POD”

  1. Sleepless Upholder Says:

    le meilleur reste l’humain a l’intérieur ^^

  2. Vraiment ce blog est un délice … encore .. encore 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s