Le Myrmidon

Le Battlecruiser de classe Myrmidon est l’archétype du bâtiment Gallente : une assiette verticale par rapport au plan de vol, un aspect des plus tourmentés et une préférence marquée pour l’emploi de drones embarqués.

D’une conception beaucoup plus équilibrée que son homologue, le Brutix, il offre de très nombreuses possibilités d’équipements ou d’emports ; les pod-pilotes de New Eden privilégient souvent une défense basée sur plusieurs systèmes de réparation d’armure, particulièrement efficace mais gourmande en énergie.

Le fait qu’il soit conçu avant tout pour être une plate-forme de lancement de drones  laisse un large choix d’équipements offensifs, des classiques tourelles hybrides chères aux Gallentes, aux auto cannons, en passant par des modules de neutralisation d’énergie, on a même vu des pilotes de Myrmidons massacrer leurs propres drones avec des smartbombs. Finalement, lorsque l’on rencontre un adversaire en Myrmidon, on ne sait jamais trop bien sur quoi on va tomber.

Le Myrmidon de Nyoss, que nous avons croisé aujourd’hui était parfaitement adapté aux missions de routine auxquelles le malheureux pensait pouvoir s’adonner.

Nous n’en avons fait qu’une bouchée.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s