Blocus

Les leaders de la coalition FFU + E112 avaient vendu à leurs troupes une entrée triomphale dans la cour des grandes alliances, avec à la clé les richesses et la gloire de l’espace non sécurisé.

Les quelques pilotes ennemis qui se sont installés en 0.0 vivent blottis en POS à l’entrée de Great Wildlands, sans accomplir quoi que ce soit de notable si ce n’est grignoter les restes que veulent bien leur laisser les puissances locales qui les tolèrent, et se cacher des autres.

Mais pour l’immense majorité d’entre eux, ceux qui sont restés en Empire, la guerre contre les FFR, supposée être un dernier entraînement avant le grand saut en nullsec, s’est transformée en cauchemar.

Tous les jours, des dizaines d’entre eux empruntent le couloir de la mort et tentent de passer entre les mailles de notre filet à bord de ships rapides et parfois furtifs, certains n’en réchappent pas, comme aujourd’hui zzsnake, Shyzandra et une fois de plus Silhvara, également podés le plus souvent. Cela prouve une chose : leurs alliances respectives sont désorganisées et ne proposent aucune logistique lourde aux pilotes qui ne disposent pas de navires capitaux et qui ne peuvent donc couper le cordon vital qui les relie à l’Empire.

On est bien loin du nettoyage annoncé de Great Wildlands !

En interne, les tensions s’accumulent. Des pilotes désenchantés prennent spontanément contact avec nous pour nous faire part de leurs états d’âmes, voire nous communiquer des informations, nous apprenons ainsi que certains membres de l’alliance E112 s’enrichissent en pillant le worm-space, au lieu de participer aux opérations alliées ; grâce aux indications fournies, Amatterasu, notre eco-warrior préférée, s’infiltre dans ce worm en vue d’une visite surprise d’ici peu.

A l’heure où E112 & FFU négocient leur passeport pour le 0.0, ils se doivent de réagir et de montrer non seulement à leurs troupes, mais aussi à leurs futurs alliés potentiels qui les observent, que l’ordre de rassemblement à Gelfiven, auquel ils répondent lentement mais surement, va conduire à un résultat concret.

C’est donc une armada de bric et de broc qui s’assemble et va permettre aux alliances FFU + E112 d’afficher une supériorité numérique locale écrasante pendant quelques heures, à 500 contre 80 ce n’est pas un exploit, mais au moins ils se tiennent chaud.

Pendant ce temps, leurs mineurs et industriels continuent à payer le prix fort, l’un d’entre eux est détruit non loin de la zone de guerre, mais ceux qui pensent que la distance les protège sont également pourchassés et éliminés.

Une  fois de plus la réaction ennemie a consisté à ne pas faire grand-chose, mais à beaucoup.

Lorsque nos chasseurs rentrent en station, c’est avec le sentiment que l’adversaire vient de laisser passer une de ses dernières chances d’inverser le cours de la guerre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s