Capitaine Stubing, l’interview

Capitaine Stubing et l’une de ses jeunes élèves, de retour d’une balade en pod.

Q : Bonjour Capitaine Stubing, vous faites partie de la corporation Let Us Sleep depuis sa création, alors on a envie de vous demander : êtes vous un pirate dans l’âme, prenez vous plaisir à tuer des industriels sans défense ?

R : Ne mélangeons pas tout. Il s’agit avant tout d’une décision patrimoniale : j’ai investi dans des parts de cette corporation, point barre, après je ne suis pas responsable de tout ce qui peut arriver.

Q : Pourtant, on voit votre nom apparaître sur de très nombreux rapports de combat.

R : Encore une fois, vous avez l’amalgame facile : dans 99% des cas, j’utilisais des procédés non violents, les ECMs, pour faire cesser le combat. Mais je ne peux pas, à moi seul, mettre un terme à la folie des hommes.

Q : Ca c’est un scoop, je pensais que vous deviez votre grade de Capitaine à vos exploits guerriers.

R : Pas du tout, en fait c’est moi qui ramène les Sleepers en Badger, lorsqu’ils ne sont plus en état de piloter : je suis Capitaine de soirée.

Q : On dit que vous êtes très impliqué dans la défense du worm-space et de ses habitants.

R : Ca en revanche c’est vrai. Du worm-space, les habitants de New Eden ne connaissent que les systèmes abandonnés par les Sleepers et leurs dispositifs de défense automatiques, qu’ils pillent comme des barbares, sans aucune considération pour notre belle civilisation.

Q : Et que faites vous pour votre peuple ?

R : L’éducation est la clé de l’avenir. J’ai  ouvert plusieurs pensionnats de jeunes filles, elles y apprennent l’obéissance, la cuisine, les bonnes manières et la gymnastique, avant que je ne les introduise  personnellement  dans l’espace connu.

Q : Euh, c’est à dire ?

R : Notre civilisation est en perte de vitesse, je les tire toutes les unes après les autres de la misère, en les aidant à s’installer dans New Eden.

Q : Mais que deviennent-elles ?

R : Et bien les pod-pilotes vivent isolés à bord de vaisseaux perdus dans l’espace. Ils sortent rarement de leurs pods,  ils prennent du poids, se négligent et finissent souvent dans une grande misère affective. Je leur offre la possibilité de rencontrer l’amour.

Q : Que proposez vous à ces pilotes ?

R : Vous n’avez pas trouvé la femme qu’il vous faut dans l’espace connu ? Ça ne fait rien ! J’ai beaucoup de femmes sleeper magnifiques – elles recherchent leurs partenaires pour la vie, juste comme vous ! Croyez-moi, une femme sleeper est un vrai trésor: elle est non seulement affectueuse, romantique, propre et sensuelle, mais en plus la famille traditionnelle signifie beaucoup pour elle. Elle peut être une épouse fidèle et saura vous prodiguer des soins attentifs. A 100 millions d’Isks l’âme sœur, ou 250 millions les 3, livrables sur Jita, Amarr ou Rens avec leurs certificats vétérinaires, ça serait dommage de se priver !

Q : En résumé : non violent, capitaine de soirée engagé dans l’humanitaire et porteur d’un message d’amour, finalement on est bien loin de l’image négative que les médias ont de vous.

R : Dans New Eden, ma réussite rend jaloux.

Q : Merci mon Capitaine, de nous avoir accordé cette interview.

R : C’est bien. Maintenant prends ton enveloppe et dégage.

Publicités

2 Réponses to “Capitaine Stubing, l’interview”

  1. Mysterio Mike Says:

    Bravo quel merveilleux travail de journalisme.
    De l’authentique, du vécu,…
    bizarrement, cela évoque en moi des souvenirs de captain Iglo, l’ami des colins et des enfants.

  2. […] nous sommes particulièrement sensibles à l’importance de l’éducation, surtout le Capitaine Stubing, et nous avons donc décidé de reprendre nos […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s