Gueule de bois

Sleeper’s est réveillé par l’alarme du wallet corpo : le loyer des bureaux de Teonusude doit être réglé immédiatement, sous peine de saisie de tous les actifs qui s’y trouvent.

Comme tous les soirs de cette semaine de fête ininterrompue, la moitié des membres de la corporation a fini par s’effondrer dans le lounge du Macumba de Dodixie IX-20. Sleeper’s effectue le virement, remarque au passage un débit de 150 millions d’Isks en vins et spiritueux, avant que le gérant ne profite de son réveil pour lui faire remarquer qu’au bout de 10 jours de squat, il serait bon qu’il dégage son Hurricane du parking-clients.

Rien de tel qu’une petite virée en Hurricane pour commencer l’année et cuver tranquille, se dit Sleeper’s.

Lorsqu’au bout de quelques jumps de promenade, il tombe nez à nez sur le Drake de Tarconii, le naturel revient au galop, mais l’alcoolémie aidant, les tirs de notre CEO ne sont pas assez précis pour venir à bout de l’adversaire, qui l’emporte d’extrême justesse, à l’issue d’un superbe duel prolongé.

Retour au Macumba de Sleeper’s, en pod et de mauvaise humeur, pour une revue d’effectifs.

Hekariss a posé une année lumière sabbatique, Curaçao Gold a été aperçu sortant dans les coursives de la station, nu comme un ver et dans un état second, marmonnant qu’il s’en allait « habituer le gibier à son odeur », Campfire Headphase et Wormsoldier Emergent ont esquivé ce énième plan lose éthylique au Macumba,  et aux dernières nouvelles, Wormsoldier Defender et Eagle Wood sont détenus en dégrisement.

Ca laisse Capitaine Stubing qui ronfle au pied du bar, jusqu’à ce que Sleeper’s le réveille à coups de lattes dans les côtes et caldari upholder qui hiberne dans son pod.

Une poignée d’amphétamines plus tard, avec un petit verre d’antigel pour faire descendre : miracle ! Nos lascars parlent vite et fort, rigolent en faisant de grands gestes, bref ils sont au taquet pour offrir à la Marine Marchande un 2ème round cuisant.

Nos Marchandes sont en pleine euphorie, après la déception des Régis, ils ont enfin trouvé leur champion : Tarconnii, il est resté à bord de son Drake et se trouve désormais à Rens, accompagné d’un deuxième Drake, celui d’Albert Roidesbelges (sic), et d’un Worm pour le tacle.

Sleeper’s fonce dans le tas en Raven et Tarconnii, grisé par par sa toute nouvelle popularité, ordonne à ses compagnons d’engager le combat : les boucliers de Sleeper’s semblent inépuisables, mais les Marins pensent avoir tout leur temps pour en venir à bout, car son seul renfort possible est caldari upholder, et il se trouve toujours à Dodixie, semblant plongé dans son coma coutumier…jusqu’à ce qu’il jumpclone à Rens !

Leurs sourires se figent lorsque les ombres portées par les ailes majestueuses du Raven de caldari upholder leur masquent le soleil.

Désormais, nos deux Marins vont devoir se battre pour leur vie, mais les dégâts infligés par les torpilles d’upholder s’ajoutant à ceux des missiles de Sleeper’s, sont plus que le bouclier de Sa Majesté Albert ne peut en supporter et son Drake se désintègre dans une gerbe d’étincelles.

C’est maintenant au tour de Tarconnii. Il désengage et nous ne disposons alors que d’une minute pour le détruire, avant qu’il n’obtienne l’autorisation d’accoster à l’abri des docks de Rens VI-8. Capitaine Stubing accourt en Manticore pour aider à envoyer son Drake au cimetière des Battlecruisers, pendant que le Worm prend la fuite.

Avec tous nos vœux  !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s