Les ennemis de nos ennemis

Depuis que la bande à Herudrakis à rejoint EON, attirant notre attention malveillante sur cette alliance, nous captons une onde ténue, dont les harmoniques nous sont étrangement familières ; l’instinct de mort d’Oceanis Sol est reconnaissable en mille à ses oscillations rondes, mais fermes.
Depuis que nous avons aidé sa corporation à s’installer en bordure de Syndicate, en nous faisant,  comme elle, l’écho de l’appel de Solitude, que de chemin parcouru ! Sous sa houlette , les Xenons forment aujourd’hui un groupe puissant et soudé, ayant réussi à imposer sa présence dans une des régions les plus dangereuses de la galaxie, tout en veillant farouchement à son indépendance et à sa liberté. Nous ne sommes pas surpris par le parcours d’Oceanis Sol, les codes vibratoires propres à la civilisation supérieure de l’univers, dont nous sommes les représentants, nous permettent de voir la force chez un pod-pilote, ami ou ennemi.

Oceanis nous explique qu’un conflit oppose les Xenons à Jack O’Bannon, une animosité puissante, qui remonte à si loin qu’elle semble prendre racine il y a très longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, elle nous propose donc d’unir nos forces dans cette nouvelle bataille et de rejoindre un alliance commune afin de réduire le montant des pots de vins à verser à CONCORD. Les Xenons se chargeront de mener le combat en null-sec, auquel ils sont habitués, et il nous reviendra de chercher et détruire les cibles en Empire.

Au même moment, nous effectuons une dernière tentative amiable pour obtenir d’EON l’extradition d’Herudrakis, mais le dialogue semble rompu :

– Qui est votre Ministre de la guerre, nous avons besoin de lui parler ?

– Ichi.

– Bon et bien vous lui direz de nous appeler quand il aura fini.

Sans réponse de la part de l’officier indisposé, nous acceptons la proposition d’Oceanis. Elle implique également de s’engager dans la guerre opposant les Xenons à Huzzah Federation, une alliance forte de 400 pilotes rodés au combat, avec laquelle nos alliés ont des problèmes de voisinage dans Syndicate et dont l’histoire ancienne est jalonnée de fureur et de sang. Jamais nous n’avons affronté des adversaires de ce calibre, cela promet d’être intéressant.

Déjà, les premiers gangs conjoints se mettent en place, écumant l’Empire à la recherche de proies et, contre toute attente, nombreux sont les péons à évoluer en high-sec, s’imaginant pouvoir continuer leur train-train en toute sécurité. Une frégate d’abord, puis les vaisseaux industriels se succèdent, aux soutes pleines de minerai extrait des ceintures d’astéroïdes, ou de produits de l’exploitation planétaire, mais les Huzzahs également se livrent à leurs petits business paisibles, qu’il s’agisse de logistique ou même de minage.

Une observation minutieuse des allées et venues du gibier nous permet en quelques jours de situer leurs bases en espace sécurisé. Une de leur POS est repérée, une opération impliquant une flotte de Battleships est aussitôt mise sur pied, et la tour de contrôle ennemie neutralisée, mais avant que nous ne puissions revenir lui donner le coup de grâce, elle sera remise en service sous la protection conjointe d’EON et Huzzah Federation.

Décidément, l’adage les ennemis de nos ennemis sont nos amis n’aura jamais été aussi vrai.

Publicités

2 Réponses to “Les ennemis de nos ennemis”

  1. Et tu n’imagines même pas à quel point tu as raison …

    Quand on a été contactés par Huzzah pour nous prévenir qu’ils seraient sur zone, il a fallu qu’on change nos standings en catastrophe, on les avait à -10 depuis notre virée dans Syndicate.

    Rien ne dit au demeurant que cette situation ne devrait pas redevenir telle qu’elle.

  2. Lhorkas Says:

    L’écriture est talentueuse et retranscrit les faits et les interaction dans EvE avec un ton bien à part. J’adore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s