Pénurie de Nems & Fonk en Sourdine

Les Jacob de la Fonk.

Un moral en baisse, mais des uniformes qui claquent.

Les Nems de la Fonk ont décidé de se regrouper dans la même constellation, et de ne quitter l’abri des stations qu’à condition de bénéficier d’une supériorité numérique écrasante. Nous ne pouvons pas reprocher aux Nems d’être prudents, compte tenu de la pâtée impériale qu’ils se sont vus infliger lors de la plupart de nos rencontres.

Le plus souvent possible, l’un d’entre nous est d’astreinte dans leur territoire et à chaque fois qu’il active son pod, nous assistons au spectacle hilarant de nos ennemis, rassemblant une flotte d’une puissance démesurée, ou le plus souvent fuyant collectivement vers la station la plus proche.

Nous doutons qu’ils trouvent cela aussi amusant que nous : est-ce que leur tactique va les faire mourir d’ennui avant de les ruiner ou le contraire ?

Il n’en demeure pas moins qu’en réduisant leur activité, ils réduisent leurs pertes.

Ils vont découvrir notre première qualité, la patience de guetter la moindre opportunité de frapper le malheureux qui, nous croyant endormis, s’en va gagner sa croûte en minant, ou en missionnant.

Nous sommes patients, certes, mais nous n’aimons pas perdre notre temps. Nous allons profiter du fait que nos cibles laissent passer l’orage en station pour anticiper le démarrage de notre nouvelle guerre contre des pilotes qui s’expriment dans un dialecte inconnu de nous. Les talents d’interprète de Monsieur Connard nous manquent cruellement, tout juste arrivons nous à comprendre que leur corporation répond au doux nom des Ames de Licornes Réanimées. Il doit s’agir de vétérinaires.

Tout ce que nous savons, c’est que cette corporation regroupe de riches pilotes habitués à travailler pour les agents des grandes factions, et qui ont poussé la pingrerie et la mesquinerie jusqu’à refuser la demande de sponsoring que nous avions formulée auprès d’eux.

Il va falloir insister un peu…nous laçons immédiatement la base Intelus qui collecte les états de services, habitudes et CV de tout leurs effectifs et nous permet de désigner l’heureux élu qui va se charger de transmettre notre message à sa Direction : AlexandrBK, qui missionne paisiblement à bord de son Myrmidon.

Quelques heures plus tard, nous devons également rappeler aux Nems que nous n’avons pas pour autant sifflé la fin de notre match contre eux. Happy Bro devra attendre encore un peu avant de retourner au travail.

Publicités

4 Réponses to “Pénurie de Nems & Fonk en Sourdine”

  1. Emergent Says:

    We are just an illusion
    Ouh ouh ouh ouh ahah
    Illusion
    Ouh ouh ouh ouh ahah
    Illusion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s