La chasse au gros gibier


Contrairement aux apparences, le gros gibier est très farouche.
Les amateurs pratiquent la chasse à l’affût aux Jumpgates ou aux sorties de stations, tandis les bons chasseurs, qui ont le souci du sport et du beau geste, préfèrent le chasser lorsqu’il sort se nourrir dans le Deadspace. C’est dans ces moments là qu’il reste exposé le plus longtemps, mais n’allez pas croire qu’il constitue pour autant une cible facile !
Seule une observation patiente de la proie permet de situer ses territoires de chasse habituels et finalement de prédire ses migrations. Cette étape qui peut prendre des heures, voire des jours, démontre qu’un bon chasseur est avant tout un amoureux de la nature.

A l’issue de cette première phase, on en sait en général assez sur la cible pour passer à la chasse à proprement parler, toute la difficulté consistera donc à réaliser une approche aussi rapide et discrète que possible, ce qui est loin d’être une mission aisée.

En effet le login automatique de votre POD dans le réseau public du système ne vous laisse que bien peu d’espoir d’arriver à portée sans que le gibier ne flaire votre présence, même en avançant contre le vent. Il faut donc très rapidement localiser la poche de Deadspace dans laquelle il se trouve et examiner de très près les épaves qu’il laisse derrière lui quand il se nourrit : son régime alimentaire vous donnera une idée de ses forces et faiblesse, et vous permettra d’adapter votre armement en conséquence.

Car en effet et par définition, le gros gibier est souvent de fort beau gabarit, il requiert une puissance de feu considérable et donc un vaisseau relativement lourd, dont le manque de maniabilité et de vitesse se fera cruellement ressentir lors de votre approche finale : préparez vous à devoir vous avancer lentement d’Acceleration Gate en Acceleration Gate, sans pouvoir utiliser de MicroWardrive.

A ce stade, le bon chasseur fait la différence : son observation et sa connaissance du terrain peuvent lui permettre de savoir exactement dans quel type de poche Deadspace se trouve la cible, et à quelle Acceleration Gate il est plus judicieux de tenter l’interception.

Cette dernière phase est la plus délicate : si votre approche a été conduite dans les règles de l’art cynégétique, et que le gibier ne vous a pas flairé jusque là, il vous voit maintenant entrer dans sa poche de Deaspace, désormais, il est effarouché. Vous disposez de moins d’une demi minute pour vous mettre à portée et le tirer.

Lorsque vous surmontez toutes ces embûches, que tous ces passes s’enchaînent avec succès et fluidité, la satisfaction est intense.

C’est ce que nous avons ressenti lorsque nous avons accroché le Raven Navy Issue de ShadowMaxik à notre tableau de chasse.

Publicités

Une Réponse to “La chasse au gros gibier”

  1. Sleepless Upholder Says:

    Le killmail est buggé niveau damage par contre, merci ccp pour ces merveilleux plantage que nous offrent tes mises a jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s