Les Licornes en Réanimation

Depuis que les Licornes ont appelé les Members of Risky Active Killers (MRAK) à leur rescousse, nous n’avons pas trop vu ces derniers, à l’exception de ce pauvre Ghoul Igoryena, qui a cru qu’il était de taille à nous chasser. C’est la raison pour laquelle Upholder, qui prend son tour d’astreinte Fonky à Pashanai, est particulièrement surpris lorsqu’il détecte que l’un d’entre eux, Polar Falcon, est présent dans le système. Notre pilote sort de sa station à bord d’un Hawk et se fait aussitôt prendre à parti par le justicier masqué qui, comme son nom l’indique, pilote un Falcon.

Il va comprendre pourquoi les Nems de la Fonk hésitent à sortir lorsqu’ils sont moins de 2 pour chaque Sleeper actif dans toute la Galaxie : en moins d’une minute, Curaçao Gold passe du statut de pilote ayant désactivé son pod dans Dodixie, à celui de pilote présent dans le système.

Polar Falcon, taclé par Upholder, voit Curaçao Gold sortir de station à bord de son majestueux Battleship de classe Armageddon, il parviendra néanmoins à s’échapper in extremis en brouillant son système de visée grâce à ses contre mesures électroniques, après que son vaisseau ait perdu bouclier et armure.

Mais le lendemain, il aura moins de chance : Hekariss se lance à ses trousses, et déchaîne les missiles d’assaut sur le malheureux. Les dégâts énormes qu’il subit ne laissent pas le temps à ses modules de contre mesure, qui ne sont pas optimisées pour brouiller le Croiseur  Amarr de 2ème génération piloté par Hekariss, d’achever leur routine de séquençage-échantillonnage radar. Le Falcon est détruit.

Désormais, les Licornes n’ont plus aucune illusion à se faire sur le secours qu’ils peuvent attendre des MRAK, c’est donc le moment idéal pour les faire craquer. Joignant l’utile à l’agréable, Emergent en profite pour reprendre un Noctis d’avance sur Sleeper’s. Nous ne tolérerons plus aucun pillage d’épave de leur part, même à bord de modestes Destroyers, comme le constate OrlanguR163, qui s’imaginait passer inaperçu dans son Cormorant, avant de se faire poder deux fois en un quart d’heure.

Le lendemain, nous offrons un bouquet final aux [RUS], lorsque Sleeper’s et Emergent, aux commandes  d’un modeste Myrmidon et d’un Dramiel, localisent Megasar qui Aere son Hyperion dans une poche Deadspace, et le détruisent.

Pourtant ce n’est pas difficile de venir à bout d’un Myrmidon ! Une demi heure plus tard, dans un louable dessein pédagogique, nous montrons à Nik Ormand comment il faut faire.

Notre devoir accompli, nous pouvons dire adieu aux Revived Unicorn Souls, même si après cette guerre, les Licornes auraient bien besoin d’être ramenées à la vie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s