Le Sac de Quantic Apodis 2 : Infiltration

C’est Schulack qui prend la parole.

« Askatu et moi-même avons longtemps été des pod-pilotes comme les autres : notre existence était une réalité virtuelle peuplée de mirages si puissants, qu’ils occultaient à note conscience la véritable essence de l’univers.

Puis, en découvrant le worm-space, nous avons découvert notre identité spirituelle. Nos chakras se sont ouverts à la grande vibration cosmique et nous vibrons en syntonie avec elle. Depuis, nous menons le même combat que vous, mais avec nos méthodes.

Il y a un peu plus d’un an, nous avons donc rejoint les rangs de Quantic Apodis.

C’était pour nous la ciblé idéale : corporation capitaliste industrielle rémunérant ses employés en fonction des ressources amassées dans le w-space principalement. Si mes souvenirs sont bons, elle regroupait à l’époque une quarantaine de membres et fait toujours partie de l’alliance Federation Solaris (qui ne cache pas ses intentions : « La Federation Solaris tue des Sleepers » ).

Dès notre arrivée, nous avons observé patiemment chaque détail de leur quotidien : les heures d’affluence, leurs mouvements, leurs habitudes, leur insatiable soif de piller… Nous avons  dressé l’inventaire de leurs hangars de stockage, tant dans l’espace connu que dans le système worm dans lequel ils étaient installés : J111629.

Tout ce repérage devait bien sûr se faire en toute discrétion. C’est pourquoi, prétextant notre faible expérience en w-space, nous avons missionné durant un mois en Empire « pour nous faire la main » et prendre le temps d’apprendre. Une aubaine pour nous…

Chaque semaine, le fruit de notre travail nous était demandé et notre apprentissage rigoureusement surveillé. Bien évidement, le salaire perçu était bien inférieur aux bénéfices que nous avions réalisés, mais nous savions que le profit qu’ils faisaient sur notre dos était pour nous un investissement consistant à nous intégrer et gagner leur confiance.

Au fur et à mesure que notre connaissance des rouages simplistes de leur fonctionnement augmentait, l’heure de rendre justice approchait : nous nous apprêtions à rééquilibrer la balance cosmique en réhabilitant un système worm, profané par ces porcs, et nous allions le faire avec leurs propres richesses.

Je quittais ainsi Quantic Apodis, pour créer la société écran dont nous avions besoin pour mettre notre plan à exécution ; Askatu quant à lui restait seul au milieu des chacals mais plus pour très longtemps… »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s