Le Sac de Quantic Apodis 3 : Les Hangars de Quantic Apodis

Schulack poursuit son récit :

« Arrive enfin le jour J, ou plutôt la nuit N.

Nous avons attendu que la corporation s’endorme. Bien qu’il reste quelques affamés du caillou sur le canal de communication corpo, ils ne sont pas une menace pour notre opération, vu le degré de conscience de ce genre de pod-pilotes pendant leurs moissons. Pour nous aussi, la moisson allait commencer.

Askatu, resté seul dans la corporation pendant que j’ai préparé notre cavale et organisé notre planque dans un système worm, va devoir dévaliser un maximum d’actifs de Quantic Apodis, avant que quiconque ne remarque ce remue ménage suspect et ne donne l’alerte. De retour provisoire dans l’espace connu, je le suivrai dans ses mouvements pour prendre livraison des biens et éviter ainsi qu’ils ne transitent par les hangars personnels d’Askatu, où ils pourraient attirer l’attention.

Ce plan est de conception simpliste, mais d’exécution délicate, car les actifs de Quantic Apodis sont répartis entre plusieurs sites : le siège social à Nausschie, mais également des bases logistiques à Marosier, Dantbeinn et Raneilles, sans oublier ce qui se trouve dans le système worm J111629, mais de notre côté, nous avons eu tout le temps de nous préparer : dans chaque station, j’ai loué des hangars à proximité de ceux de Quantic Apodis, et embauché des équipes de dockers habitués à travailler discrètement. Encore mieux, nous avons appris à piloter les vaisseaux de valeur sur lesquels nous espérons faire main basse.

Askatu commence donc notre monumentale razzia : à chaque station il saisit les codes d’ouverture des hangars, et dans une noria de grues, portes containers et autres, chaque carton, palette, caisse, bidon, container, big bag, et que sais-je encore, est transféré à toute vitesse dans mes hangars. Sur les docks, les vaisseaux sont discrètement déplacés, puis nous fonçons vers la station suivante pour recommencer ce manège.

A Marosier, première alerte : le volume des marchandises déplacées est tel, que nous provoquons un ralentissement marqué de l’activité des docks. Fort heureusement, nous sommes en règle ; en l’absence d’effraction signalée dans les installations de Quantic Apodis, notre déménagement n’attire pas l’attention des autorités.

En moins d’une demi heure, notre tournée d’adieu est terminée, nous n’avons laissé à nos patrons que la poussière et les rats crevés, mais le plus dur reste à faire : dévaliser leur système worm, ce qui implique d’approcher à bord d’un vaisseau industriel les hangars orbitaux, et d’effectuer les transferts au vu et au su de quiconque se trouvant dans les parages, puis de se précipiter vers un worm-hole ouvrant vers l’espace connu, pour y vider la cargaison avant de retourner dans le système worm pour un nouveau chargement.

L’opération est couronnée de succès, les derniers retours se feront à bord de Battleships volés dont, cerise sur le gâteau, le vaisseau d’Hesiode, CEO de Quantic Apodis.

Il était temps pour Askatu de prendre un peu de repos après cette journée harassante, et il m’incombait de gérer le butin : inventoriant et vendant le fruit de notre forfait secret. Mes premières estimations s’élèvaient à plus de 2 milliards d’ISKs, plus qu’assez pour réhabiliter le système worm dans lequel nous nous étions implantés en secret.

J’aurais voulu que mon récit se termine ici, mais hélas, certains évènements survenus par la suite sont venus ternir notre exploit. »

Publicités

Une Réponse to “Le Sac de Quantic Apodis 3 : Les Hangars de Quantic Apodis”

  1. Sleepless Upholder Says:

    Ahahahahaha ! j’adore :p
    bravo les mecs, la suite la suite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s