L’homme qui valait 5 milliards – 2e partie

Le Musée de l’Espace d’Amarr VIII est une des attractions les plus célèbres de la galaxie, mais Defender n’est pas venu regarder des fusées préhistoriques, nous l’avons envoyé y rencontrer Monsieur X, pour en revenir avec plus de pognon et moins de questions.

Il se fait conduire dans le luxueux salon d’honneur, où l’attend notre mystérieux mécène, installé dans un fauteuil.

Sa présence est incroyablement puissante ; sa silhouette statique semble à la fois aspirer la lumière environnante, et remplir tout l’espace.

« Je vous remercie de vous être déplacé Defender, je n’en attendais pas moins de vous, asseyez vous je vous en prie. »

Defender reste debout et attend la suite.

« Je pense que vous avez eu le temps de prendre connaissance du contrat pendant votre voyage, comme vous avez pu le constater les 5 milliards d’ISKs seront versés à votre corporation sans aucune autre condition ou contrepartie que la poursuite de ses activités actuelles. »

Cet homme est économe de ses mouvements, pendant tout l’entretien il restera immobile, seules ses mains délicatement manucurées et son visage s’animent, ils se distinguent dans la masse sombre de ses cheveux, barbe, et vêtements.

Defender l’interrompt : « Comment avez vous pu récupérer les actifs de l’Impériale d’Astro-Archéologie Expérimentale après tout ce temps et pourquoi en faire cet usage? »

« Vous êtes bien renseigné, et aussi bien curieux pour quelqu’un à qui j’offre une fortune. Je ne vous demande que de rester vous-mêmes, de continuer vos activités, mais de le faire pour mon bon plaisir, alors pourquoi tant de questions ? »

Monsieur X ne sourit plus, il ne s’est départi ni de son ton affable, ni de sa courtoisie, mais l’espace d’un battement de cœur, Defender distingue au fond de ses yeux des flammes fugaces de rage et de cruauté.

Nous sommes les enfants du worm, aucun humain ne nous a jamais impressionnés, mais ce Monsieur X est tout sauf humain. Un instant, Defender hésite à partir, puis se ravise et lui remet le contrat, que nous avons tous signé d’une goutte de sang, authentification ADN oblige.

Juste avant que Defender ne franchisse la porte de sortie, Monsieur X, toujours assis, lui lance :

« Vous devriez profiter d’être sur place, pour visiter la salle des Jumpgates, c’est très instructif ! »

Cette partie du musée retrace l’histoire de la technologie des Jumpgates, de la découverte des mystérieuses ruines qui ont inspiré les chercheurs, jusqu’à nos jours.

Defender tombe en arrêt devant une projection documentaire. Un horrible frisson le parcourt lorsqu’il reconnaît sur ces images d’archive vieilles de 2 millénaires, Monsieur X, visiblement CEO de l’Impériale d’Astro-Archéologie Expérimentale à en croire son badge corporate, donnant une conférence de presse filmée quelques heures avant les essais du premier prototype de Jumpgate, qui allaient décimer sa corporation.

Comment diable notre mécène pouvait-il être en vie il y a 2.000 ans, des siècles avant la mise au point de la technologie du clonage humain ? La réponse est dans la question.

Le frisson se transforme en vertige lorsqu’à l’écran, Monsieur X arrête son discours, plante son regard dans le sien et lui dit « Ton âme est à moi, maintenant ! »

Publicités

3 Réponses to “L’homme qui valait 5 milliards – 2e partie”

  1. HAHA

    Angel Heart, excellente référence 🙂

  2. Hekariss Says:

    C’est beau, on dirait du Victor Hugo avec un soupçon de Lautréamont et une larme d’Edgar Poe.

  3. Upholder Says:

    Je suis bien content de ne plus avoir d’âme depuis longtemps !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s