Deadspace

La chasse en deadspace est un art difficile, même pour des Sleepers tels que nous.

Dans le worm space, les pilotes ne peuvent détecter une menace que par une utilisation intensive et efficace de leur scanner de bord, notre capacité à ressentir les irrégularités dans la trame cosmique et à en interpréter les vibrations nous confère un avantage indéniable.

Mais dans le deadspace, comme dans l’espace connu en général, notre 6ème sens de la prédation est totalement inutile : tout un chacun peut afficher en permanence la liste de tous les PODs actifs dans le système.

Qui plus est, les complexes de deadspace sont habituellement divisés en poches, reliées les unes aux autres par des Acceleration Gates, qu’il va donc falloir approcher une par une, à très faible vitesse, puisque, cerise sur le gâteau, on ne peut warper d’un point à un autre, ni en général utiliser de MicroWarpdrive à l’intérieur de ces poches.
Pour couronner le tout, les zones de deaspace n’ont pas de point de référence dans le système solaire dans lequel elles se trouvent : pour y accéder, à moins de disposer d’un bookmark, il faudra passer le système au scanner pour détecter un artefact qui s’y trouve, et localiser laborieusement sa position exacte au moyen de sondes.

Ces caractéristiques très particulières du deadspace en font le terrain de prédilection des pirates, des fugitifs et autres parias, qui viennent souvent y baser leurs installations secrètes.

Pourtant, nous fréquentons assidûment ce terrain qui nous est si défavorable, car on y trouve des proies extrêmement juteuses, appâtées comme toujours par le gain. En effet, cet espace hors la loi est le théâtre de nombreux vols, assassinats, vendettas et autres règlements de comptes entre les corporations rattachées aux grandes factions souveraines, qui recrutent à tours de bras des pod-pilotes mercenaires, pour accomplir ces missions clandestines.

Et nous n’aimons rien tant que traquer lesdits soldats de fortune, en action dans le deadpsace à bord de leurs Battlecruisers ou Battleships.

Nous n’éprouvons aucune pitié pour ces pilotes qui, pour une poignée d’Isks, ont vendu leur liberté et leur pouvoir aux corporations qui dirigent l’Empire, dont ils se sont fait les larbins volontaires, exécutant leurs basses besognes avec la servilité indolente de chiens trop bien nourris.

En quelques secondes, ils passent du statut de chasseur à celui de gibier, puis d’épave.

Publicités

Une Réponse to “Deadspace”

  1. Pourquoi devenir pirate dans new eden en 10 lignes! bon résumé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s