L’Arbitrator

L’Arbitrator est un croiseur Amarr de première génération assez rarement utilisé.
Il faut dire qu’il ne ressemble pas à la plupart des vaisseaux de conception Amarr, qui pour la plupart ont un profil stéréotypé : un blindage lourd, à courte portée, des lasers et à longue portée, encore des lasers.
L’Arbitrator quant à lui repose, à l’offensive sur sa grande capacité d’emport en drones et, pour la défense, sur des modules lui permettant de siphonner l’énergie de sa cible, ainsi que sur des dispositifs de guerre électronique, appelés Tracking Disruptors, réduisant la portée des tourelles adverses ainsi que leur faculté à ajuster une cible mobile.

Tout cela impose au pilote de gérer de façon très précise ses drones, sa distance de la cible, sa vitesse relative et son énergie. C’est probablement la raison pour laquelle l’Arbitrator n’est pas très populaire, mais entre les mains d’un pod-pilote qui sait le maîtriser, c’est une arme redoutable, comme nous l’a démontré Nexty Pwnt, qui mène la révolte de l’alliance Project Unconquerable contre la correction que nous leur infligeons depuis deux semaines.

Le bougre est habile, il ne prend aucun risque, mais Hekariss, en tacticien hors pair, va se charger de l’appâter à bord de vaisseaux particulièrement vulnérables aux systèmes de combat de l’Arbitrator : Zealot, Abaddon…Impairor, ce dernier sera détruit par Nexty Pwnt, bientôt rejoint par Samantha Winterbane à bord d’un Rupture, flairant le bon coup. Aussi, lorsque les deux compères voient Hekariss sortir de station et warper jusqu’à une jumpgate, cette fois à bord d’un Ferox, ils se lancent à sa poursuite. Il faut dire que le Ferox a pour armement naturel des tourelles hybrides, que Nexty Pwnt espère bien réduire au silence.

Mais Hekariss rime avec vice, aussitôt entré dans le système d’Eglennaert, il recolle la jumpgate et attend ses poursuivants, qui arrivent ventre à terre et engagent le combat sans hésitation, pour réaliser qu’en fait de tourelles hybrides, notre ami est équipé de lanceurs de missiles d’assaut lourds, qui ne consomment aucune énergie et sont insensibles aux Tracking Disruptors. Le piège s’est refermé sur les deux pilotes adverses, en moins de cinq minutes, Hekariss les abat comme des chiens.

Publicités

2 Réponses to “L’Arbitrator”

  1. Hekariss Says:

    – Réhabilitation de mes techniques de combat si souvent gaussées, tournées en ridicule voire inscrites sans vergogne dans le bêtisier du pod pilote en tongs,
    – brillant éloge du Fiérox contrebalançant la cohorte de quolibets fielleux et autres qualificatifs méprisants qui en général accompagnent son apparition sur le field entre deux jets de cailloux,
    – conclusion impitoyable aux parfums clinteastwoodiens…
    Moi je dis : le compte est bon.

    Vous pouvez réouvrir les vannes, désormais plus rien ne m’atteindra.

  2. Campfire Says:

    Enfin, on redonne sa juste place au Pipox. Il etait temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s