Apocalypse Now

Depuis la veille, nous multiplions les patrouilles de reconnaissance armée dans la constellation de Karnola, là où vivent de nombreux pilotes de l’alliance à laquelle nous venons de déclarer la guerre : Empire Industry.

Le manque de cohésion de cette cible, que nous avions pressentie, se confirme, puisqu’il ne reste plus sur zone que des membres des corporations Majestic Trust et Dark Research Project. Les autres sont bien vite retournés dans Kador, où ils ont leurs habitudes, après 24 heures à peine de combats.

Du coup, hormis une modeste barge de minage, nous ne trouvons pas grand-chose à nous mettre sous la dent, et nous mettons à profit cette situation pour résoudre un problème qui nous a longtemps hantés : un Jaguar équipé d’autocanons de 150mm a-t-il plus vite fait de détruire et poder une cible en croiseur doté d’un solide blindage actif, ou en frégate protégée de la même manière ?

Robymaster Kahoudi et Octopus Artwik vont se prêter fort obligeamment à la résolution de ce cas pratique, de part et d’autre d’une même Jumpgate, mais en dépit de leur bonne volonté, nous ne pourrons trancher la question, puisque leurs vaisseaux (fig. 1, fig. 2), puis leurs pods (fig. 3, fig. 4), seront détruits à la même seconde.

Probablement excédés par l’absence de solidarité de leurs alliés, les dirigeants de la corporation Majestic Trust décident alors de quitter l’alliance, ce qui marque le départ d’un préavis de 24 heures, à l’issue duquel CONCORD ne nous laissera plus les tirer comme des lapins.

Tant pis pour les préliminaires, un déploiement total et immédiat sur Sobaseki est ordonné le lendemain et, dans la précipitation, notre recrue Anya Kitaev perdra son croiseur en prenant un raccourci en low-sec, il faut dire que, pour la première fois, nos recrues vont au feu à nos côtés.

Elles sont impatientes de nous donner satisfaction, au départ émues et maladroites, jusqu’à ce que nous leur donnions le tempo. Alors, nos mouvements se synchronisent et s’accélèrent, il nous suffit bientôt d’un simple regard, ou d’un souffle, pour anticiper les demandes de nos nouvelles partenaires, nous sentons que le climax sera extraordinaire…Campfire Headphase est la première à crier.
« Point sur un Apoc Navy Issue ! »

Il lui faut tenir à tout prix cette belle bête, bientôt assistée par un Thorax et un Drake. Sans aucun regret, elle s’abandonne au Battleship qui déchire la frêle coque de son Dramiel, achetant les précieuses secondes permettant à Anya, Elhyndaa et Hekariss de le prendre en main.

A se moment là, le pilote de l’Apocalypse Navy Issue perd le contrôle, déchargeant le feu brûlant de ses lasers sur un pilote neutre, ce qui déclenche l’arrivée immédiate de CONCORD sur les lieux et sa destruction, tandis que nous finissons ses amis.

Epuisés par ce final, certains dockent pour la nuit, pendant que les autres sortent fumer un Harbinger.

Publicités

4 Réponses to “Apocalypse Now”

  1. Un fidèle lecteur Says:

    Hello les sleepers
    Je lit votre blog depuis fort longtemps et suis attentivement vos campagnes écologiques pour un new eden plus propre depuis des lustres.
    Je trouve que la qualité de vos adversaire malheureusement se dégrade, comment dire il manque de ténacité méme si ils ont plus de moyens.
    J’aurait aimait avoir quelles sont les campagne qui ont été les plus intéressantes.
    Je me trompe peut être, continuez comme ça.

  2. Sam R Says:

    la fig 2 ne pointe pas au bon endroit il me semble

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s