T’y croatoa ?

Avec ses 450 pilotes, l’alliance CROATOAN. est  de loin la plus grosse cible à laquelle nous nous soyons jamais attaqués. Mais nous sommes 10 guerriers du worm-space portés par la grande vibration cosmique, et les rangs de notre filiale Sleep With Me viennent de s’étoffer de deux recrues supplémentaires : Papy Pred, qui après une longue et fructueuse vie professionnelle, souhaite prendre une retraite dorée, qu’il occupera à exterminer son prochain et  keade, une mystérieuse pilote de combat que nous avons pour mission de réhabiliter après qu’elle ait sombré dans la piraterie.

Dès son arrivée, cette dernière nous a déjà prouvé ses qualités de chasseresse, en s’arrogeant les kills de clôture de notre campagne contre Empire Industry. La bougresse poursuit sur cette voie en réalisant le premier kill de notre nouvelle wardec.

Voici les CROATOAN avertis de la pureté de nos intentions à leur égard, pour s’en convaincre, ils envoient Slayna à bord d’un Federation Navy Comet furtif, pour observer Hekariss occupé à monter la garde devant les accès de notre station de Dodixie IX-20. L’adversaire s’approche, et se place en orbite rapide autour de l’Abaddon d’Hekariss, ce qui est une mauvaise idée puisque le système anti-collision de son vaisseau la stoppe net lorsqu’elle franchit la distance de sécurité la séparant de la station.

Pendant la nuit, nos pilotes continuent de poser des banderilles pour provoquer l’alliance ennemie. Missionneur, mineur et industriel sont pris pour cible, jusqu’à ce qu’Hekariss assassine à Auvergne, un Badger puis le Drake arrivé un peu tard à son secours.

Cette fois-ci, le géant CROATOAN est réveillé, nos éclaireurs nous signalent qu’un gang adverse se rassemble à Aunia, fort de 7 ou 8 vaisseaux, dont 4 Battlecruisers, et vient se ranger auprès de la Jumpgatge de Botane.  Venant d’une alliance de 450 pilotes, c’est plutôt décevant, Elhyndaa et Hekariss se jettent dans la mêlée, réduisent en bouillie un Thorax et le Vexor Navy Issue de Slayna, qui perd ainsi son deuxième vaisseau de faction en 24 heures, et recollent à la Jumpgate puis patientent tranquillement, le temps que s’écoule la minute pendant laquelle leur agression les empêche de l’utiliser, le tout sous le feu nourri des CROATOAN.

Puis, nos deux pilotes retournent dans Botane, sous le nez du gang ennemi, médusé par sa propre impuissance à remporter ce combat à 4 contre 1.

Le message est passé : pour espérer faire le poids, il faut qu’ils réunissent davantage de pilotes dans leur flottes. Nous n’attendons que ça et, de nôtre côté également, les Sleepers commencent à se réveiller et à converger vers Dodixie, à l’exemple d’Emergent qui accourt, alléchée par l’odeur du sang.

Le deuxième round se tiendra dans Aufay, à la Jumpgate de Deltole, où les CROATOAN ont massé un Raven, un Armageddon Navy Issue, trois Battlecruisers divers et quelques croiseurs. Nous rassemblons à la hâte un gang puissant, et fonçons à leur rencontre. Ils l’ignorent encore, mais il vont servir de rituel de passage à notre nouvelle recrue Papy Pred, qui se voit confier la lourde responsabilité de jouer le rôle de tacleur. Il y parviendra au delà de nos espérances, virevoltant à bord de son Jaguar, esquivant le feu nourri des ennemis et leurs essaims de drones.  Le groupe adverse  est mis en déroute, certains fuient, certains désengagent pour passer de l’autre côté de la Jumpgate, les autres  meurent. Papy Pred se permettra même de poursuivre le Brutix de udie soon de l’autre côté de la Jumpgate, et, seul, de le retenir sur place assez longtemps, au péril de sa vie, pour que nous puissions l’y suivre et l’éliminer.

Cette nouvelle défaite désorganise totalement les CROATOAN, ceux qui ne fuient pas la constellation se fragmentent en petit groupes non coordonnés, et nous profitons de la proximité de Dodixie pour effectuer des rotations et changements de vaisseaux fréquents, afin de toujours piloter ce qu’il y a de plus seyant pour cette soirée de tir aux pigeons. Udie soon, qui porte bien son nom, en fait encore les frais, puis le cortège funéraire se met en route.

Tard dans la nuit, certains pilotes de l’alliance CROATOAN s’imaginent qu’ils peuvent retourner miner sans encombres, ou effectuer leurs basses besognes, mais même ceux qui se méfient n’ont aucune chance d’échapper à nos patrouilles.

Toute la nuit, l’insatiable keade est d’astreinte, elle fait comprendre à Baellis que Dodixie est dorénavant une zone interdite pour CROATOAN, même accompagné.

Lorsque vient l’aube, la chasse continue, avec pour cible BernardHolms, puis Althalos Terrowin, fauchés alors qu’ils rentraient chez eux après une soirée très arrosée. C’est bien connu, les ivrognes n’ont peur de rien, et puis ils meurent. A la mi-journée Brenton Dakkari est descendu dans son Noctis pendant sa pause déjeuner, nous suivons son pod jusqu’à Azer, où nous trouvons un petit nid de CROATOAN, dont Brenton, qui cette fois, ne sauvera pas son pod.

En plein désarroi, certains ennemis essayent d’évacuer Dodixie, mais notre quadrillage de la constellation est redoutable, même les frégates rapides se font parfois intercepter, d’autant que nous étendons le safari à la constellation voisine d’Odilis, où ce brave Brenton Daktari nous a conduit. Hekariss s’offrira ainsi le Cormorant de Hathi Willow, ce qui plongera se dernier dans une profonde dépression, le conduisant au suicide collectif de ses clones.

En deux jours de guerre, l’alliance CROATOAN a déjà essuyé plus d’un millard et demi de pertes. C’est un bon début

Publicités

4 Réponses to “T’y croatoa ?”

  1. Mylea Tenebrae Says:

    Il est en jaguar le papy.
    Un peu plus résistant qu’un rifter 😉

  2. Campfire Says:

    Extraordinaire suicide collectif de clones. Du jamais vu depuis la sombre histoire de la secte de la lune en 412 a Luminaire.

  3. MegaloMastoPractor Says:

    TY CROATOAN

    Au début j’avais mal lu. Suicide de Drones ?!
    Quand on est Calliente, on voit la vie au travers de ses drones.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s