Astro Entérite

Tous les astrométéorologistes s’accordent pour dire que la Galaxie vient d’entrer dans une tendance de chaos électromagnétique, qui déclenchera des tempêtes locales si intenses, que le pilotage deviendra temporairement impossible.

Signe avant coureur, Anya Kitaev en Tempest, non équipé de défenses dignes de ce nom, puisqu’elle devait régler leur compte à une paire de frégates ennemies encombrant la sortie de Dodixie IX-20, se trouve, dès le combat engagé, submergée par une nuée d’adversaires sortis de nulle part. Une première et belle victoire pour CROATOAN.

Il n’en demeure pas moins que cette alliance de 450 pilotes nous laisse un peu sur notre faim, ce n’est pas la fin de saison que nous avions imaginée, alors pour corser le tout, nous allons ajouter 150 pilotes dans la balance ! Et pas des moindres, puisque nous déclarons la guerre à l’alliance Astromechanica Federatis, dont les forces armées sont dirigées par Alsyth. Ce pilote, en dépit de regrettables dérives capillaires, est un guerrier de l’espace endurci qui avait efficacement organisé la protection d’une cible passée, la corporation Through the Looking Glass.

Immédiatement après que la guerre soit enregistrée auprès de CONCORD, nous recevons à notre tour une déclaration de guerre, en provenance de l’alliance Snatch Victory, les menaces proférées par Genesi Mortale, patron de l’alliance Empire Industry, se concrétiseraient-elles, ou est-ce que ce timing démontre que ces mercenaires ont été recrutés par Astromechanica Federatis ? Une commission d’enquête est réunie à 16:15. A 16:17, elle communique ses conclusions : rien à cirer, tout ce qui compte est que le nombre de pilotes ennemis vient de passer à 750 !

Le soir même, l’Helios d’Ysyol Limpa sera la première victime de cette guerre et son cadavre ira garnir la chambre froide d’Emergent, même s’il y a tout lieu de penser qu’il avait perdu le contrôle de son vaisseau, victime de la tempête électromagnétique annoncée, qui commence à sévir sur Dodixie et qui va clouer en station une bonne partie des pod-pilotes de New Eden.

Le lendemain, profitant d’une accalmie, les opération reprennent progressivement, Upholder assure notre permanence dans Dodixie en compagnie de M Ka, quand soudain, un guetteur leur annonce qu’Ysyol Limpa se trouve dans le système voisin d’Auvergne, et fait route vers Dodixie à bord d’un Providence. Cet énorme vaisseau cargo est une cible de choix, mais il est escorté par un Hurricane et surtout, M Ka et Upholder ne peuvent bénéficier d’aucun renfort pour descendre ce colosse, dans le délai de 3 ou 4 minutes dont ils disposent avant le début d’une nouvelle tempête électromagnétique qui rendra tout combat impossible.

Relevant le défi, nos deux pilotes viennent intercepter le Providence dès son arrivée dans Dodixie, à bord d’un Raven et d’un Drake. Feu à volonté ! L’escorte ennemie est totalement impuissante et nos tirs se concentrent sur le cargo, désintégrant ses boucliers, puis perçant son blindage, pour atteindre sa robuste structure.

Mais bientôt les bulletins d’alertes météo saturent les canaux de communication publics : il ne reste plus qu’une minute avant que ne souffle la tempête ; au même moment des renforts arrivent : un Scorpion bardé de contre mesures électroniques, qui s’attache aussitôt à brouiller les systèmes de visée d’Upholder et de M Ka, dont la puissance de feu se fait intermittente, puis un deuxième Hurricane qui prend également Upholder pour cible. En réponse, des sympathisants accourent pour régénérer le bouclier de ce dernier, pendant que nos pilotes, assistés par le valeureux Ynoks, se placent sur des trajectoires de collision avec le Providence, pour l’empêcher de warper.

Mais cela ne suffira pas, alors que la structure du Providence est détruite à 85%, la tempête spatiale se déchaîne dans le système solaire et tous les vaisseaux devenus incontrôlables warpent en pilotage automatique vers des zones sécurisés.

Une minute de plus, et Ysyol Impala perdait son cargo. Pourtant, sa survie doit moins à la divine providence qu’à l’efficacité et au sang froid de ses compagnons venus à son secours.

La guerre contre les CROATOAN bat également son plein dans Dodixie, où les accrochages se multiplient pendant la journée, dorénavant sous la menace permanente des Astromechanica Federatis qui, fidèles à leurs habitudes, cessent leurs activités industrielles pour se rassembler en gangs puissants et disciplinés, comme en témoigne l’exécution sommaire du Ferox d’Hekariss.

Dans la soirée, un nid de CROATOAN est localisé en territoire Minmatar, où nous envoyons un corps expéditionnaire léger, qui fera équipe avec nos amis de la corporation Entropie, qui ont décidé de nous rejoindre dans la guerre contre cette alliance tentaculaire. C’est ainsi que deux Battlecruisers de mission seront éliminés, ainsi que la totalité des Forces Armées Croatoan – Moitié Sud de la Galaxie, en l’occurrence, un Tristan presque fitté.

Publicités

3 Réponses to “Astro Entérite”

  1. I’m bad at this game 😦

  2. Upholder Says:

    les astro jouent trés bien, ils restent soudés et font de bonne fleet, je leur tire mon monocle

  3. NOSOUPFORYOU Says:

    Pauvres L.U.S Vous vous faites gank/outnumbered, Par des indus… pire par des carnavaleux! Et un leader avec des problèmes capillaires!

    Vraiment dommage, de voir ce providence passer sous votre nez.
    Dommage aussi de voir qu’ils sont obligés d’utilisés des moyens que permettent les war en empire pour vous tuer.

    C’est le jeu, Mais à part montrer qu’ils savent fit leur ship et venir à 30 pour 9 gars, je ne m’avancerai pas pour dire qu’ils jouent bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s