Un dernier pour la route

Notre guerre contre CROATOAN touche à sa fin.

Avec plus de 100 entrées à notre tableau de chasse, elle représente d’ores et déjà notre conflit le plus saignant, nous n’en attendions pas moins en déclarant la guerre à 450 pilotes, et ils n’ont pas déçu.

Nous allons leur offrir un baroud d’honneur et nous savons que, fidèles à leurs habitudes, ils ne refuseront pas ces derniers combats faits de mouvements, embuscades et déploiements-surprise.

C’est Emergent qui ouvre le bal, gourmande, en approchant un Rupture imprudemment éloigné de la station Federation Navy Assembly Plant. Lorsqu’elle arrive à portée de tir, deux Battlecruisers de classe Myrmidon fondent sur elle, telles les mâchoires d’un piège à loup, keade arrive à la rescousse à bord d’un Falcon, trop tard pour sauver le Hurricane d’Emergent, qui explose quelques secondes après le Rupture, mais juste à temps pour que nos ennemis succombent à leur tour au péché mortel de gourmandise, en tentant leur chance contre l’insaisissable Falcon.

Ils auraient dû mettre à profit ces précieuses secondes pour se mettre à l’abri, au lieu de cela, ils donnent à Emergent le temps de docker en capsule, puis de revenir en Battleship ! Le Myrmidon de nohot parvient à fuir, mais pas celui du bien nommé udie soon, qui subira son premier podage de la journée.

Le deuxième round se joue dans Botane ; les CROATAN apprennent vite, puisqu’ils alignent à leur tour du support en guerre électronique ce qui coûtera son Drake à Sleepers, pendant que udie soon perpétue la tradition en perdant deux vaisseaux et un pod dans l’engagement.

La belle a lieu dans Vylade, et cette fois, le gang adverse passe entièrement à la casserole.

Puis vient l’heure où les pilotes des deux camps rentrent en station, exténués par cette journée de guérilla mobile.

Mais tous ne dorment pas.
Curaçao Gold a rendez-vous avec un contact chez Concord et la valise de billets qu’il porte va changer de mains ; en échange nous allons pouvoir voler dans les plumes de notre prochaine cible, l’alliance Spicy Soul Daimons. Ils ont 24 heures pour se cacher.
Dans ses quartiers Emergent ne dort pas non plus, la clim est en panne, elle se tourne et retourne dans son lit, les draps collent à sa peau moite, et elle ne peut même pas sortir un cadavre de sa chambre froide pour passer le temps : avec une température pareille, un seul tiroir d’ouvert et c’est la rupture de la chaine du froid pour toute sa collection. Elle n’a pas le choix, elle doit se mettre en chasse pour ramener un corps congelé fraichement podé.

Deux pilotes CROATOAN sont localisés en train d’effectuer des missions de routine dans Heimatar, ça fait beaucoup de jumps, mais quand on aime on ne compte pas. Ses deux proies ne font pas un pli et l’heureux podé est Gaber Schipek, dont Emergent s’empresse de rapporter le cadavre dans ses quartiers, pour l’y déguster.

Le lendemain, le rideau tombe sur notre guerre contre l’alliance CROATOAN, avec le podage quotidien de udie soon.

Publicités

Une Réponse to “Un dernier pour la route”

  1. Sleepless Defender Says:

    Campagne bien sympathique ! Cette saison se termine vraiment avec de beaux combats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s