Mining op

Les 2 premiers jours de guerre contre l’alliance Galactic System Lords Alliance, que nous appelons Galak, mais en interne seulement pour pas vexer, nous ont appris que seule la corporation Order of Celestial Knights semblait prête à faire face au péril Sleeper’s. Ce bel effort est d’autant plus louable qu’il est rare, dans ce type d’alliances d’industriels bouffis par la cupidité.

C’est la raison pour laquelle notre sang ne fait qu’un tour lorsque nous surprenons 3 pilotes volant sous la bannière de la corporation susmentionnée, en train de se livrer à du minage en réunion…quelle déception, cela mérite une petite correction.

Nous envoyons un de nos sous-traitants dans la ceinture d’astéroïdes concernée, à bord d’une frégate furtive. Il observe duex mineurs insouciants et voraces amasser des quantités impressionnantes de minerais à bord de leurs Hulks, dont ils remplissent container après container. Les containers pleins sont ensuite éjectés dans l’espace à l’intention d’un imposant vaisseau de commandement de classe Orca, qui les collecte et, d’une manière générale, coordonne à distance les opérations.

Ils sont détendus, décontractés, ils se laissent même aller à plaisanter sur le canal de com local, lorsque notre petit gang composé d’Askatu, d’Hekariss et de son ignoble sbire reg hant, fait irruption dans leur ceinture d’astéroïde, cassant l’ambiance aussi sûrement qu’un coussin péteur à la Saint Valentin.

L’extermination prend moins de 5 minutes, à l’issue desquelles la surprise change de camp : l’Orca de Sina Hall valait à lui seul plus d’un milliard d’Isks. Décidément, ces mineurs ne savent pas quoi faire de leur argent…

Après les mineurs, c’est au tour de la missionneuse batteuse Synica Jones, dont l’imprudence et l’absence de réactivité démontrent, s’il en était encore besoin, que dans l’écosystème galactique, les missionneurs appartiennent bien au même taxon que les mineurs et les levures.

Dans la soirée, les Galaks réagissent enfin en se rassemblant dans la constellation de Wyllequet, autour de leur système sanctuaire d’Adrallezoen. Ils peuvent ainsi faire jouer leur supériorité numérique pour se mettre à l’abri, mais dans toute migration de groupe, il y a toujours quelques individus un peu moins rapides ou prudents que les autres ; refusant l’affrontement direct, nous constituons des groupes mobiles pour piéger les ennemis isolés qui tentent de rejoindre le troupeau.

Il s’ensuit une série d’escarmouches, qui culminera avec l’élimination du Rook d’ethan way qui dirige les opérations côté Galak, sous le regard incrédule de sa flotte, trop lente pour nous empêcher de nous enfuir en ricanant, notre forfait accompli.

Nous exploitons ensuite l’avantage qu’il y a à combattre à proximité de Dodixie, pour faire le plein  de pilotes, de Battleships et de deux Guardians et forcer la flotte Galak, en déroute sans son commandant, à se réfugier en station, vaporisant au passage un Armageddon.

A l’issue de cette journée, nous rentrons à Dodixie fêter les 2 milliards de pertes infligés à l’ennemi, avec la certitude que nous avons trouvé la cible idéale pour clôturer la saison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s