Rebelote

Les Galaks sont maussades. Il est vrai que nous ne les avons pas ménagés pendant ces premiers jours de guerre, davantage apparentés à une exécution sommaire qu’à un round d’observation.

Mais comme nous l’avons souvent remarqué, les humains se bonifient à notre contact, un peu comme si nous leur transmettions par osmose, une part de la grande vibration cosmique. Les bons deviennent meilleurs, les mauvais médiocres et même les irrécupérables font des progrès. Nous aimons nous comparer à des soleils irradiant les planètes de lumière et d’énergie, propices au développement des êtres qu’elles abritent.

Dans le cas des Galaks, notre influence karmatique se traduit par l’arrêt immédiat de toute activité industrielle : ils font face. Nous n’en n’attendions pas moins au lendemain de la destruction de leur Orca. Dès lors, ils ne sortent plus qu’en vaisseaux de combat, tentant de desserrer notre emprise autour du système d’Adrallezoen, dont ils ont fait leur dernier bastion.

Les débuts sont timides, mais encourageants, surtout quand ils forment de petits groupes offensifs représentant de bons compromis entre puissance et mobilité. Naturellement, nous les battons, c’est dans l’ordre des choses, mais leurs modestes efforts se poursuivent, ils ont décidé de remiser leurs barges et de se battre.
En conséquence, juste avant que ne commence le 7ème jour de guerre, nous décidons de leur offrir une semaine supplémentaire de notre lumière, notre engagement sera scellé par Hekariss, qui en compagnie de reg hant, son sbire immonde, immole un Drake dès l’aube.

Dans la soirée, nous pensons faire subir le même sort à dreamerdude, qui nous nargue à bord de son Battleship de classe Hyperion dans Eglennaert, mais la présence de la flotte adverse à deux systèmes de distance nous signale un piège, nous prenons néanmoins le pari que nous arriverons à le détruire avant l’arrivée de ses compagnons, cruelle erreur d’appréciation qui nous coûtera la majeure partie de notre gang.

La jubilation de l’ennemi est palpable : il a survecu, il s’est adapté, il a progressé et remporté sa première victoire collective !

Les jours sombres sont révolus ! Tous en belt !

Dès le lendemain, la vie reprend ses droits, les mauvaises habitudes aussi et…rebelote : un Orca et un Hulk de plus au tapis.

Les Galaks nous ont fait une rechute.

Publicités

2 Réponses to “Rebelote”

  1. M.Morgan Says:

    Jamais deux sans trois …… vous croyez qu’ils sortiront un troisième orca ?

  2. Freedom Fry from Beaver Town Says:

    Is it true that the last time the French won anything it was a cooking contest agianst the English?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s