Rassemblement

L’alliance ennemie, les Galaks, a visiblement du mal à comprendre que ce ne sont pas quelques efforts sporadiques d’une minorité combative, qui permettra à la majorité de pilotes de se vautrer, comme autant de petits gorets replets, dans les activités industrielles qui font le sel de leurs navrantes existences.
S’ils veulent bâfrer, ils vont devoir se battre, ou payer, car nous laissons toujours à nos victimes une issue honorable à la guerre ; nous espérons qu’après la perte d’un deuxième Orca la veille, même les moins intelligents l’ont compris.

Le retour sur la ligne de front d’ethan way, qui dirigeait la flotte Galak jusqu’à ce qu’il en perde son Rook – ladite perte devant autant à notre incomparable talent qu’à l’incurie scandaleuse de ses troupes – laisse présager de bonnes résolutions.

Sur le terrain, tout ceci se concrétise lorsque l’ignoble reg hant croise le chemin d’un étrange Heron piloté par Paul Terror. Les raisons pour lesquelles ce pilote se trouve, à ce moment là, dans le système de Kamio et accepte un combat perdu d’avance qu’il aurait pu fuir, demeurent énigmatiques.
Nous comprenons aussitôt qu’il s’agit du premier rouage du plan complexe que les Galaks mettent à exécution pour venir à bout de notre corporation, et peut-être même à terme, prendre le contrôle de la galaxie, hypothèse à prendre au sérieux au vu du nom de leur alliance : Galactic System Lords Alliance. Comme par hasard…L’examen de l’épave du Heron est stupéfiant : impossible de comprendre quelle était sa mission, tous les indices ont disparu. Comme par hasard… Enfin, reg hant étant incapable de contrôler ses pulsions, il pode le pilote, rendant tout interrogatoire impossible. Comme par hasard…

Le même jour, ethan way est repéré dans Brapellile, surveillant à bord d’un croiseur stratégique de classe Tengu, l’accès à Adrallezoen, le repaire des Galaks. Sleeper’s se dévoue pour tester si l’officier adverse maîtrise cette technologie de 3ème génération, et en obtient une confirmation rapide et douloureuse.

Du reste, la présence militaire ennemie se renforce dans la constellation, preuve supplémentaire qu’après les errements de ces derniers jours, les Galaks ont la volonté d’en découdre.

Si l’on s’éloigne de la ligne de front en revanche, nous retrouvons les éternels planqués, qui vaquent à leurs petites affaires comme si de rien n’était ! Erreur : nous nous invitons à ce qui ressemble fort au Salon inter-galactique du véhicule utilitaire, où nos pilotes hésiteront longtemps entre l’Iteron V, à l’inégalable PTAC, et le Bestower, plus maniable même avec 80 millions d’ISKs de cargaison, mais en définitive, c’est l’Iteron V qui remporte ce test comparatif, puisqu’il n’a pas son pareil chez les autres constructeurs.

Le lendemain, la tendance se confirme : les forces armées Galaks, appartenant principalement mais pas toujours à la corporation Order of Celestial Knights, se rassemblent dans leur forteresse d’Adrallezoen, tandis que les autres baguenaudent le plus loin possible.

Cela conduit à une situation paradoxale : les industriels constituent des proies faciles et tombent comme des mouches, comme ce pauvre terry27, qui perd son Hulk et son pod. C’est à toi de jouer maintenant, terry28 ! Dans cette même journée, tomberont également arcalite Severasse, dont on se demande comment le terrible Thorax pouvait accomplir ne serait-ce que des missions de routine, puis Indus Thor en retriever, qui comme son nom ne l’indique qu’à moitié, est davantage un industriel qu’un dieu de la guerre.

Au contraire des industriels, les combattants vivent dans une relative sécurité, puisqu’ils sont regroupés et que nous disposons rarement des effectifs suffisants pour les affronter. Nos tentatives de raids éclairs échouent, les ennemis étant trop prompts à se réfugier en station dès que l’alerte est donnée. Pire, l’une desdites tentatives se soldera par la perte d’un coûteux croiseur de reconnaissance classe Rapier, détruit par les missiles de l’inévitable Tengu d’ethan way.

Nous sommes contraints d’arrêter de nous disperser et de nous concentrer sur Sinq Laison, pour répondre au défi que nous posent les effectifs pléthoriques ennemis, à commencer par ce maudit ethan way et son Tengu.

Rassemblement à Dodixie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s