Bouquet Final

Notre guerre contre les Galaks a déjà causé tant de pertes, que nous savons d’ores et déjà qu’elle restera dans les annales, surtout les leurs.

Mais nous avons en plus l’opportunité de la clore par un ébouriffant bouquet final, puisque tout ce que l’alliance ennemie compte de pilotes qui veulent se battre, est rassemblé dans la constellation de Wyllequet.

La tâche est compliquée, car en cas de danger, et à défaut de jouir d’un rapport de force très favorable, tous leurs membres présents dans la constellation se regroupent immédiatement dans le système d’Adrallezoen, où ils sont trop nombreux pour nous laisser quelque espoir de victoire. Nos pilotes doivent donc évoluer en franc-tireurs, tentant de piéger l’adversaire avec des renforts attendant discrètement, ou en chassant en solitaire.

De plus ethan way fait des émules : depuis que celui dont le nom figure en tête de notre liste noire se promène en Rook ou en Tengu, ses petits camarades se prennent à sortir des vaisseaux chers et performants, et parfois même équipés de modules en ronce de noyer.

Nous parvenons enfin à venir à bout du Tengu d’ethan way, qui se laisse appâter par la perspective d’un combat facile contre le Hurricane piloté par Sleeper’s, mais ce dernier l’a spécialement équipé pour approcher le Tengu, puis le paralyser, le temps qu’Elhyndaa arrive à bord de son Tempest, armé de neutraliseurs d’énergie qui réduisent à néant tout espoir, pour ethan way, d’utiliser son bouclier actif.

C’est donc avec enthousiasme que, le lendemain, nous abordons la journée de clôture de ces deux semaines de guerre, plus décidés que jamais à donner à ce conflit la conclusion spectaculaire qu’il mérite.
Pour ce faire, nous entreprenons une fois de plus de nous aventurer dans le sanctuaire ennemi d’Adrallezoen, mais cette fois, nous sacrifions notre mobilité pour aligner une puissance de feu dont nous espérons qu’elle sera suffisante pour descendre quelques proies de choix.
Le système est saturé de vaisseaux de combat ennemis, notre groupe, constitué d’un Hurricane, d’un Rupture et un Thrasher multiplie les manœuvres tactiques pour échapper à la flotte adverse, menée par l’Interdicteur lourd de classe Onyx piloté par Sonic Sue, et parvient à la diviser pour abattre deux Battlecruisers, au prix d’un Croiseur.

Enhardis, nous tenterons plus tard dans la journée de prendre le contrôle de la constellation en assemblant un groupe de Battleships, mais nous devons nous rendre à l’évidence : nous n’avons pas les effectifs suffisants pour les déloger de leur repaire, le soutien tardif d’un sympathisant en Osprey n’y changera rien : notre escadrille est détruite au terme d’un combat haletant.

Ainsi s’achève notre guerre contre l’alliance Galactic System Lords Alliance ; les pertes qu’ils ont subies s’élèvent à 5 milliards d’ISKs, c’est notre campagne la plus meurtrière depuis que nous hantons l’espace connu de la galaxie.
Nous leur concédons bien volontiers qu’ils se sont montrés à la hauteur, se hissant presque au niveau des FF-R et des Nemesis si l’on en juge des dommages qu’ils nous ont infligés.

Publicités

Une Réponse to “Bouquet Final”

  1. Jolie le kill du Wolf !Pour moi Let us sleep c’est la meilleur wardeck qu’on est eu,je m’en rend malheureusement compte aujourd’hui vu le niveau des suivantes.jeune pilote chez les jacobs à l’époque je n’ai jamais appris aussi rapidement que face à vous.Vous êtes excellents dans ce que vous faites,continuez comme ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s