Vacances

La saison est terminée, et de quelle manière, puisqu’elle s’achève sur la campagne la plus meurtrière jamais inscrite à notre casier judiciaire pourtant chargé.

La plupart des Sleepers quitte désormais l’espace connu, pour rejoindre ses territoires de villégiature ancestraux. Les autres, habitués à la vie dans New Eden, restent sur place mais sombrent dans une torpeur peu propice au pilotage.

Il faut cependant maintenir un peu d’activité, d’abord parce que certains humains qui se sont joints à nous, ont développé une insatiable dépendance au sang, ensuite parce que l’extorsion est un métier qui ne tolère aucune interruption de service. De plus, nous savons d’expérience que des petites cibles estivales nous procurerons des revenus modestes mais rapides.

Schulak profite de cette accalmie pour emmener notre recrue Deirdre Anethoel découvrir le wormspace, qu’il connait bien pour y avoir habité pendant des semaines, au sein de la corporation Quantic Apodis, avant de partir avec la caisse. Tout s’enchaîne parfaitement pour le rusé Schulak, d’abord la jeune et naïve pilote le suit dans ce système worm reculé, un petit coin de paradis où il pourront tranquillement faire plus ample connaissance, mais au moment où il lui fait le coup de la panne, un gang armé jusqu’aux dents vient lui casser la baraque.

Pendant ce temps là, il y en a qui travaillent, et plus précisément portent des valises de billets jusqu’aux bureaux de CONCORD, pour y officialiser 2 guerres, contre les alliances DARK STAR. et State of Union, cette dernière étant aussitôt désertée par la courageuse corporation Royal Knights of the One.

Royal Knights of the One…nous pensons d’abord que cette corporation porte bien son nom : nous détruisons les Battleships des Royal Knights, mais The One ne dédockera jamais…et cette navrante corporation aura le bon goût de disparaître quelques semaines plus tard.

Ces deux alliances restent des clients sérieux, puisqu’elles comptent 260 pilotes à elles deux, dont un automatique : Josh Bolder, dont Elhyndaa et Hekariss détruisent le Maelstrom, volant lentement de jumpgate en jumpgate pendant qu’il fait à bord une sieste dont il ne se relèvera jamais.

A ce petit jeu là, les DARK STAR s’en tirent mieux que notre deuxième cible, ils sont mieux organisés et tentent de mettre en place une réponse collective à l’agression dont ils sont victimes :

WAR FLEETS
From: Darth Christenous
Sent: 2011.07.21 19:03
To: DARK STAR.,

Dear Dark Star.

Anyone who wants to fly a pvp fleet please preapre a ship (or 2!) and dock it at
Tintoh Solar System

After discussions with G and MIss Snowflakes
we think a drake army would be the best approach! If u can fly a drake please fit 1for pvp and dock it at the above system.
eg gutter
bring a variation of modules like webifiers, salvagers etc.

Ces malheureux ne se doutent pas qu’il n’existe pas dans la galaxie d’alliance que nous n’ayons infiltrée, mais nous ne pouvons que saluer leur étonnante confiance en eux, puisqu’ils recommandent à leurs pilotes d’embarquer des Salvagers, avec lesquels ils comptent recycler les épaves de nos vaisseaux et les vendre à la ferraille…

Ils vont vite comprendre qu’il ne faut pas salvager le vaisseau du Sleeper avant de l’avoir abattu.

Les kills s’enchainent agréablement, il n’est pas question de tous les relater ici, mais les industriels, missionneurs et autres transporteurs appartenant aux deux alliances, tombent comme des mouches,  soit à la frontière Caldaro-Gallente, soit vers le sud, aux alentours de notre résidence secondaire de Teonusude où il fait si bon vivre en cette époque de l’année.

Au bout de 5 jours de guerre, les pilotes de l’alliance State of Union ont plus ou moins renoncé à toute activité. Ceux de l’alliance DARK STAR attendent toujours de pouvoir étrenner leurs Salvagers, mais tous leurs essais se soldent par des défaites.

Leur problème est le suivant : pour Salvager, il faut une épave et pour avoir une épave, il faut remporter un combat.

Ils sont un moment tous proches de parvenir à leurs fins, lorsqu’ils tentent de piéger M Ka dans le système d’Halaima, en laissant l’un des leurs l’espionner en bombardier furtif de classe Manticore, pendant que les deux autres l’attendent à la sortie du système avec un Intercepteur et un Brutix.

Mais les DARK STARS ont choisi la mauvaise cible, et ils ne vont pas tarder à s’en rendre compte.

M Ka warpe son Curse à 100 km de distance de la jumpgate où se trouvent ses deux adversaires, l’Intercepteur, un Crow,  fonce alors dans sa direction pour le tacler, tandis que le Brutix approche également à grande vitesse. M Ka sait que son véloce Curse n’aura aucun mal à rester hors de portée du Brutix pendant que ses drones moyens le détruiront.

Mais le sourire, un peu bête comme souvent, de M Ka s’efface lorsqu’il réalise que le Crow est équipé non seulement d’un Disruptor, mais aussi d’un Scrambler, qui met hors service sa propulsion et que le Brutix, encore éloigné mais se rapprochant dangereusement est armé de tourelles longue portée et commence à l’avoiner.

Au même moment, le Manticore apparaît à 20km de lui et ouvre également le feu. M Ka tacle à son tour le Crow et rappelle immédiatement ses drones moyens, à la place desquels il déploie des légers ; dans le même temps, il déchaîne ses modules neutralisants sur le Manticore, les drones déchirent la coque de l’Intercepteur, puis s’attaquent au Manticore qui n’a plus d’énergie pour fuir.

Reste le Brutix, dont le pilote pense que sa portée supérieure le met à l’abri, à 50 km du Curse, mais M Ka sort sa botte secrète : un complice en Vaisseau de Commandement qui interface ses modules avec les système de combat du Curse et lui permettre de tacler le Brutix à cette distance extrême.

M Ka laissera échapper son petit gloussement habituel en éliminant le Brutix, mettant fin au combat. Ce n’est pas encore aujourd’hui que les DARK STAR utiliseront leurs Salvagers sur nos épaves !

Une poignée de jours et de combats victorieux plus tard, cette série de guerres s’achève sur la destruction d’un Noctis. En pillant l’épave, nos pilotes constateront que les DARK STARS ont finalement réussi à Salvager quelque chose…

Il est temps de mettre fin à ces deux guerres sympathiques et de laisser ces deux alliances sur le flanc, pour continuer notre tournée estivale.

Publicités

Une Réponse to “Vacances”

  1. Joli récit !
    Étant moi-même grand amateur de ce splendide vaisseau qu’est le Curse, j’apprécie d’autant plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s