Appareillage d’urgence

Avant d’appareiller, un bâtiment doit être armé et avitaillé.
Ici, embarquement d’un obusier de 1400mm.

Le massacre de Pynekastoh, qui vient de s’achever il y a quelques heures, a sonné le glas de nos ambitions territoriales. Sous l’égide de notre commissariat politique, les responsables de ce fiasco sont recherchés en interne, avec au programme auto-critique publique, puis rééducation à balles réelles.

Il est grand temps de se concentrer sur notre priorité avec la nouvelle saison qui commence : négocier un bon contrat avec un sponsor.

Nos prospects du moment, F0RCEFUL ENTRY et Avaricious Cartel, se montrent durs en affaire, alors que nous souhaiterions éviter que les négociations ne s’éternisent, il va nous falloir faire étalage de notre potentiel et les rassurer sur la qualité de l’investissement que nous leur demandons.

Une flotte de 4 Battleships de classe Tempest, accompagnés d’un Myrmidon, le tout battant pavillon F0RCEFUL ENTRY va nous en donner l’occasion. A condition de pouvoir la saisir ce qui n’est pas évident puisque nos pilotes sont dispersés et que seule Campfire Headphase dispose à proximité d’un Battleship prêt à appareiller.

Par chance, les ennemis croisent non loin du système de Jita, où se trouve le marché principal de la Galaxie : nous pourrons y acheter des vaisseaux et recruter des équipages à la hâte pour les affronter.

Cependant, ces opérations d’embarquement de l’équipage, d’armement des équipements et d’avitaillement en vivres, munitions et autres consommables, peuvent prendre de longues minutes et ce jour là, elles seront bien près de nous coûter la victoire…

Il nous faut donc gagner du temps. Campfire Headphase se charge d’attirer nos proies vers Jita, puis de les y retenir à grands renforts de manœuvres dilatoires, pendant que nos quatre autres pilotes actifs s’y précipitent pour acheter et armer des Battleships.

Hélas, nous sentons ces préliminaires interminables à deux doigts de lasser nos proies ; les choses sérieuses doivent commencer le plus rapidement possible. Tant pis, nous arriverons en ordre dispersé, même si cela nous a rarement réussi par le passé…

Campfire Headphase entre donc dans le système de Sobaseki, où l’attendent nos adversaires, seule, tandis que M Ka et caldari upholder appareillent. Curaçao Gold et Korey Nile sont encore sur les docks de Jita IV-4, procédant à l’embarquement d’urgence de leurs équipages et équipements dans un désordre indescriptible.
Notre brave pilote tient le choc jusqu’à l’arrivée de M Ka et d’upholder, mais elle doit rompre le combat en urgence à l’instant même où ils arrivent.
Avec un premier Battleship mis en fuite, et maintenant à 5 contre 2, nos ennemis sentent que le combat ne peut plus leur échapper.

Ils concentrent leurs tirs sur l’Armageddon de M Ka.
L’arrivée sur le champ de bataille du Typhoon de Curaçao Gold nous permet enfin de venir à bout de leur Myrmidon, mais cela ne réduit que marginalement la puissance de feu qui se déchaine sur M Ka, dont le Battleship succombe quelques instants plus tard.

Nous voici revenus au rapport de force défavorable de 2 Battleships contre 4. Les pilotes de F0RECEFULL ENTRY auraient pu en rester là, mais ils se prennent à imaginer qu’ils pourraient nous battre et commencent alors à cibler le Raven d’Upholder.

Notre ténacité finit par payer et c’est au tour d’un de leurs Battleships de flamber sous nos tirs.

Puis Korey Nile arrive enfin, très en retard comme toutes les humaines. Désormais c’est du 3 contre 3 ; nous répartissons immédiatement nos modules de tacle sur chacun des vaisseaux adverses : leurs pilotes ont laissé passer leur chance de quitter le combat sur une victoire et nous avons des pertes à venger.

Upholder tombera héroïquement au champ d’honneur, pour empêcher sa cible attitrée de fuir, mais les mouches ont changé d’âne comme dirait Korey. Veronica Kerrigan désengage sournoisement laissant ses camarades perdre un 2ème Tempest, puis un 3ème, et parvient à s’enfuir.

Notre supériorité naturelle nous aura permis de transformer en victoire cette bataille mal engagée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s