Aller-retour

Après notre joute contre les pilotes de F0rceful Entry, il est temps de nous consacrer à notre 2ème cible, l’alliance Avaricious Cartel.
Comme leurs compagnons d’infortune, ces derniers vont essayer de faire illusion en ce début de conflit, tant mieux.

L’ennemi est actif dans la région de Derelik, et dans la journée, nos prédateurs du jour, Campfire Headphase, Elhyndaa et Korey Nile, commencent à se rapprocher et à effectuer des cercles autour de Gamis, attendant le moment propice pour frapper, tels le cobra qui attend le moment propice.

Une première victime se présente, en Iteron.

Puis une deuxième, un Drake, aussitôt pris en chasse par le véloce Stabber de Campfire, qui doit cependant battre en retraire lorsqu’au détour d’une jumpgate, elle tombe nez à nez avec trois Battlecruisers de plus. Les avares sont joueurs, parfait : notre meute de charme décide de remiser ses croiseurs et d’aller au supermarché de Rens, pour s’acheter des vaisseaux plus costauds.

De retour des courses, la partie de chasse reprend de plus belle, nous alignons maintenant un Tempest, un Drake et un Hurricane, mais dans le camp adverse, l’escalade continue : en plus des deux Drakes, du Myrmidon et du Cyclone, nous faisons désormais face à un Maulus pour le tacle et surtout un Falcon ; les experts militaires appellent cela un blob.

En tant que spécialistes de la guerre électronique, nous sommes biens placés pour savoir que les contre-mesures du Falcon sont capables, à elles seules, de faire basculer le combat, d’autant que nous ne disposons d’aucun support rapide susceptible de le mettre en difficulté. La solution s’impose donc d’elle-même : partir à Rens derechef, pour équiper nos vaisseaux d’ECCM, qui diminueront la vulnérabilité de nos systèmes de visée aux manigances électroniques de l’ennemi.
Cette prouesse tactique va payer, dès notre retour à Gamis, le combat s’engage : le pilote du Falcon essaye en vain ses contre-mesures, et se fait laminer avant de comprendre que c’est peine perdue. Nous passons aux suivants, à commencer par le Cyclone, qui parvient à prendre la fuite, bientôt suivi par Elhyndaa, qui marchera malencontreusement sur le Maulus au passage. Nous passons prochain sur la liste, à savoir Myrmidon don don, dont le blindage actif opposera une farouche en néanmoins futile résistance.
C’est au tour des Drakes, mais déjà, des renforts ennemis sont repérés en approche, nous mettons fin au combat et désengageons de justesse avant leur arrivée, épargnant à contre coeur les deux Drakes adverses, dont l’un sera abattu dès le lendemain.

Quelques kills épars émailleront la fin de ces deux guerres fort agréables, même si nous devons confesser que l’alliance Avaricious Cartel nous a déçus, d’ailleurs nous ne sommes pas les seuls puisqu’elle a perdu près de la moitié de ses pilotes durant le conflit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s