Petits Malins

Les trois guerres que nous avons déclarées tiennent leurs promesses : les proies sont vives et combattives, elles vont donc nous donner du plaisir avant de mourir. Même les True Knights Templar tentent quelque chose !

Les moins farouches sont les pilotes de la corporation Lyrix Industries ; comme la veille, les voilà qui déploient des vaisseaux de combat et notre CEO apprendra à ses frais qu’ils en maîtrisent le pilotage. Sleeper’s revient sur les lieux du crime, bien décidé à venger la perte de son Rupture, avec Korey Nile et John Tanashima.

Ce dernier est en période d’essai chez nous. Il ne doit son recrutement qu’à la politique de quota de pilotes à l’histoire personnelle difficile, à laquelle nous avons décidé de nous astreindre. Nous avons la conviction que la spirale infernale qui l’a conduit de la milice Caldari au machinisme agricole, puis à la petite délinquance,  peut être stoppée avant qu’il ne finisse à la gate de Sivala dans Kubinen.

Bref, le coupable, toujours en Myrmidon, est appréhendé, mais il sera sauvé par un complice, qui fait irruption sur les lieux à bord d’une frégate de guerre électronique de classe Kitsune, dont il manie les contre-mesures à la perfection. Les deux comparses fuient alors vers une zone non cartographiée du système, d’où ils nous raillent, en toute impunité :

[ 2011.09.15 19:27:51 ] EVE System > Channel changed to Jakanerva Local Channel
[ 2011.09.15 19:29:56 ] Andy3021 > lol cant take
[ 2011.09.15 19:30:23 ] Andy3021 > jams eh?
[ 2011.09.15 19:32:20 ] Andy3021 > didnt expect us to fight and you bring slopy bcs yall need to stick to fighting the newbs in eve uni
[ 2011.09.15 19:39:23 ] Andy3021 > scan harder!
[ 2011.09.15 19:47:24 ] Andy3021 > so hows the weather?
[ 2011.09.15 19:47:39 ] Dhampyre Tivianne > its actulay preaty hot out
[ 2011.09.15 19:47:51 ] Andy3021 > its starting to chill for me
[ 2011.09.15 19:48:35 ] Dhampyre Tivianne > i hope it dose that here soon
[ 2011.09.15 19:49:48 ] Andy3021 > these guys are very talkative i wonder why?

Les laissant parler, nos pilotes se font livrer sur place des modules d’ECCM, qui rendront inopérantes les contre -mesures du Kitsune, pendant qu’un de nos sympathisants nous rejoint, déploie des sondes dans le système et finit par localiser leur position par triangulation. En un clin d’œil nous leur sautons dessus, ils ont à peine le temps de pousser un petit glapissement de surprise que leurs vaisseaux sont broyés et qu’ils doivent accoster d’urgence la station la plus proche, en capsule de sauvetage.

De là, après quelques minutes pour retrouver leur souffle et une boisson forte, ils nous feront l’immense joie d’essayer de sauver la face :

[ 2011.09.15 20:03:44 ] Andy3021 > lol nice fight
[ 2011.09.15 20:05:07 ] Andy3021 > so chicken oyu have to use npc corp scanners lol fail
[ 2011.09.15 20:05:07 ] Dhampyre Tivianne > had to get someone else to find us hahaha sad

Notre troisième cible, la corporation Embraced of Eve n’est pas en reste.

Après avoir fini de rire de notre rencontre avec Andy3021, dont les parents manquent d’imagination mais pas de descendance, nous rentrons à Dodixie, et deux jumps plus loin, nous croisons stormkingacs21, encore un membre d’une longue lignée, dont le Typhoon, immatriculé à son nom, se trouve à distance d’une station, où notre comparse neutre parvient à le localiser.

Notre éclaireur nous communique ses coordonnées, nous sommes prêts à lui fondre dessus, mais un grésillement parasite dans la grande vibration cosmique gène Sleeper’s. La présence incongrue de ce Battleship, qui attend à la sortie de la constellation dans laquelle nous venons de jouer longuement à cache cache avec nos autres cibles, dissimulé dans l’espace profond, mais si facile à repérer grâce à son immatriculation, semble bien louche.

Pour en avoir le cœur net, l’ordre est donné de warper à 20 km de la cible, nos vaisseaux plus légers pourront ainsi le tacler, tout en gardant la possibilité de rompre le combat au besoin. Ca ne rate pas : quelques secondes après que le combat ne s’engage, trois pilotes adverses apparaissent dans le système, et arrivent aux côtés du Typhoon : deux Drakes et un Rook ! Nos deux Battlecruisers et le Caracal de Korey Nile ne font pas le poids, mais notre petit groupe parvient à se dégager ; l’instinct proverbial de notre CEO aura une fois de plus fait la différence.

Nous n’allons pas en rester là, un passage dans notre base de Dodixie et nous voici de retour en Drake, Typhoon et Abaddon, munis chacun de deux modules d’ECCM. L’un des Drakes est rapidement localisé au moyen de sondes et nous nous lançons à l’attaque derechef. Notre malheureuse cible est esseulée, ses compagnons hésitent à venir à son aide, ce qui est compréhensible vu notre force de frappe, mais une fois de plus, notre génie tactique va faire la différence : chaque membre de notre groupe a reçu pour ordre de n’ouvrir le feu qu’avec la moitié de ses pièces. Tout surpris de résister à notre assaut, le pilote du Drake prévient ses camarades qu’il y a un coup à jouer, et les voici qui rappliquent.

Leurs cris de guerre font place à un silence circonspect lorsque leur pilote de Rook avoue que ses contre mesures sont impuissantes à brouiller nos systèmes de visée, puis à quelques rires nerveux lorsque le pilote du Drake se met à crier que notre puissance de feu vient de doubler d’un coup…et c’est la débandade.

Cette fois-ci, nous pouvons rentrer à Dodixie, hilares.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s