Plus on est de fous

Nous devons ce début de saison en fanfare à la qualité de nos trois cibles, dont la plus surprenante est la corporation True Knights Templar, dont nous n’attendions pourtant pas grand-chose.

Il est temps de leur demander de s’acquitter de l’impôt révolutionnaire, qui, nous le promettons, sera exclusivement consacré à briser les chaînes du système qui empêchent leur karma de s’accorder à la grande vibration cosmique.

Cette démarche provoque un dernier effort de titan des True Knights Templar, visiblement sensibles du portefeuille, qui prend la forme d’un Brutix de guerre, rapidement consommé en dépit de ses warp core stabilizers. Nous sentons bien qu’ils sont fatigués et démotivés, au fond des stations dans lesquels ils passent désormais le plus clair de leur temps.

Les True Knights Templar nous offriront tout de même un Noctis, friandise succulente, mais dans l’ensemble, nous les avons tant pliés que cette guerre commence à sombrer dans le grand n’importe quoi.

Bientôt, après les Iterons de compétition, nous ne croisons plus que des vaisseaux utilitaires vides, ou en train de sortir les poubelles. Il est temps de passer à autre chose et de mettre un terme à cette guerre, non sans saluer cette corporation courageuse.

Fort heureusement, nos autres cibles sont plus juteuses, la corporation Lyrix Industries en tête.

Pour commencer, leurs utilitaires sont biens remplis, et leurs vaisseaux de combat mieux pilotés.

Ensuite, ils nous font l’immense plaisir de se réfugier au sein d’une énorme alliance : Rolling Thunder, promise à rejoindre le panthéon des associations de bons à riens à but lucratif ayant peuplé Vale of the Silent. Un beau cadeau pour nous que ces 700 cibles pour le prix d’une wardec corpo et bien qu’une minorité d’entre eux se trouve en Empire, nous ne bouderons pas notre plaisir de descendre une fois de plus les mêmes pilotes, sous leur nouveau pavillon : Kuj021 qui se débrouillait mieux en Thorax qu’en Vexor, puis Dhampyre Tivianne, désormais moins bavarde.

Les jours suivants, notre tableau de chasse s’enrichira de quelques entrées, mais rien de bien consistant. L’alliance Rolling Thunder ne suffit pas à compenser la fin de notre wardec contre les True Knights Templar, il nous faut donc une cible supplémentaire.
C’est le nom de World Forge Industries qui sortira du chapeau. Cette corporation est principalement composée de mineurs, que les tâches répétitives et les cadences infernales ont rendu un peu longs à la détente.
Dès le premier jour de cette guerre, Sleeper’s et Korey Nile se chargent de remettre un faire-part à nos nouvelles proies : les voici averties de nos délicates intentions à leur égard, enfin c’est ce que nous croyons mais peu plus tard, nous rencontrons l’une d’entre elles, Gudrun Ellecon, baguenaudant avec insouciance à bord d’un couteux Omen Navy Issue à quelques encablures de Dodixie…faut dire Ellecon Gudrun.

Peu après, la puissance de la vibration positive de notre karma de ces derniers jours se confirme lorsque nous tombons nez-à-nez avec notre premier pilote de l’alliance Rolling Thunder n’appartenant pas à la corporation Lyrix Industries. Après l’avoir descendu et podé, nous réalisons avec stupeur qu’il est membre de légendaire corporation Minmatar Freelancers dirigée par notre vieil ami ENERGIZED, que nous avons eu le plaisir d’étriller sous les couleurs de la French Alliance, puis d’Evolution112 ! Nous sommes heureux de voir qu’en rejoignant Rolling Thunder, elle a gravi un barreau supplémentaire sur la très très très longue échelle qui la conduira à une certaine hauteur, un jour.

Publicités

Une Réponse to “Plus on est de fous”

  1. M.Morgan Says:

    Pourquoi au grand pourquoi ? on arrive encore a voir des corpos dirigées par des gens comme « K…. » ou « E……… » POURQUOIIIIIIIIIIIIIIIII ????????????????????

    Ah oui j’oubliais faut bien vous fournir des cibles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s