Le Faucheur

Les pilotes de l’alliance Rolling Thunder(point) ont beau être plus de 700, ils opèrent en majeure partie dans la région de Vale of The Silent et même les membres de la corporation Lyrix Industries, qui constituaient nos cibles initiales, sont de moins en moins nombreux en Empire. Il fallait s’y attendre.

Mais nous pouvons compter sur notre deuxième cible, l’alliance The Silent One’s, que nous devons à la corporation Embraced of Eve qui vient de s’y réfugier, pour relever le défi. Après notre deuxième raid dans Solitude, qui leur a coûté un Orca la veille, ils sont à cran, et en cette nuit très calme, nos deux pilotes d’astreinte qui patrouillent dans le secteur de Dodixie, Elhyndaa et Korey Nile, remarquent qu’un petit groupe d’ennemis les prend en chasse. Les adversaires font partie de la corporation Wings of Evil, le bras armé de leur alliance, et visiblement, ils ont décidé de mener une expédition punitive.
Une partie de cache cache s’engage dans Sinq Laison, jusqu’à ce que l’opportunité d’un duel intéressant se présente : un Scorpion et un Tempest de notre côté, contre un Tempest et un Megathron de l’autre. Malheureusement, le Tempest adverse parviendra à prendre la fuite à la seconde même où son camarade explose en vol.

Notre troisième guerre tarde quant à elle à démarrer. La corporation cible, World Forge Industries, n’a qu’une barge quotidienne à nous offrir, aujourd’hui le Covetor de Lille Me Cadelnne. C’est un peu léger, mais nous sentons que cette cible a un karma prometteur.

En attendant mieux, nous continuons donc de nous concentrer sur les Silent One’s : le soir même, nous activons nos jumpclones dans Solitude, où la mobilité de notre insaisissable flottille de croiseurs fera merveille, incitant les pilotes adverses à interrompre leurs activités industrielles sur zone, même si parfois, il faut leur forcer un peu la main.

Le lendemain, après la barge quotidienne des World Forge Industries, nos opérations reprennent dans Solitude, mais cette fois, les Silent One’s vont se montrer réactifs et organisés, ce qui nous occasionne nos premières pertes. Quelques escarmouches s’en suivront jusqu’au lendemain matin, nous devons alors admettre que nos adversaires ont repris le contrôle de Solitude, où nous devrons revenir à nos tactiques de guérilla.

Forts de ce premier succès, les pilotes de l’alliance The Silent One’s se remettent à sortir de leur tanière de Solitude, ce que nous ne pouvons accepter : s’ils se dispersent aux quatre coins de la Galaxie, leur extermination deviendra laborieuse, mais ils commettent alors l’erreur de nidifier à moins de 10 jumps de Dodixie, c’est à dire dans la sphère d’influence de l’infect reg hant.

Ce pilote, dont personne ne sait qui l’a recruté dans nos rangs, ni même si il a été recruté, est un taiseux, qui s’est fait la spécialité d’effectuer des cercles concentriques autour de Dodixie, à des heures improbables du jour ou de la nuit, pour se procurer sa dose quotidienne de violence gratuite. A la fin de chacune de ses macabres tournées, il vient sans un mot déposer les cadavres de ses victimes devant la porte des quartiers d’Emergent, avant de repartir vers les docks, laissant un fumet de charogne flotter derrière lui.

Manque de chance pour les Silent One’s, c’est justement l’infâme reg hant qui va trouver leur nid.

Tout commence dans le système de Villore, où jumpe un Iteron III…droit sur le corbillard spatial de l’immonde reg hant. Le pilote adverse, qui connaît sa réputation, s’éjecte aussitôt pour sauver son enveloppe charnelle des outrages qui la guettent et se réfugie en station. Déjà notre pilote remonte l’odeur de la peur jusqu’au système au nom illisible qui abrite le nid des Silent One’s, laissant John Tanashima et Korey Nile détruire l’Iteron abandonné.

Ce nid est peuplé de proies sans défense, celles que l’ignoble reg hant préfère, il y flaire une gâterie rare et raffinée, un plaisir encore inconnu : un Primae !

Comme à chaque fois que l’occasion se présente à lui de faire du mal à quelque chose qui souffre et crie, ses glandes salivaires s’emballent. En le détruisant, reg pousse un petit cri rauque, il n’avait jamais rien dégusté d’aussi bon de sa vie, exception faite d’un foie de vierge cru, il se régale ensuite d’un vaisseau utilitaire, puis part descendre la barge World Forge Industries du jour, avant de nous faire part de la localisation du nid.

Le reste de la journée sera passé à nettoyer les pilotes adverses, leur nid et leurs œufs, avec une mention spéciale à James hand, qui à lui seul se fera descendre 10 fois dans la journée, pods compris.

Publicités

5 Réponses to “Le Faucheur”

  1. « l’infect reg hant », « l’infâme reg hant », « l’immonde reg hant »…

    Le pire, c’est que je suis sûr qu’il va adorer de ce genre de qualificatifs !

  2. reg hant Says:

    ….

  3. M.Morgan Says:

    Sachant qu’a partir du 29 Novembre, « théoriquement » on pourra savoir quel implant possèdait quelqu’un se faisant podder, celà va t’il modifier votre rubrique nécrologique ?

    Certains de vos membres semblent « s’amuser » avec la viande froide, celà ne va t’il pas générer de conflit de jalousie ?

    Pensez vous recruter « Ca » des film « SAW » ou celà causerait des jalousies en interne ?

  4. I think you’re little Vampire Role Playing thing is really cute, more kids need to play pretend more often, it’s healthly and fun!

  5. Freedom Fry from Beaver Town Says:

    This was perhaps the most un-masculine thing I have ever read. It is possible that you ladies could be even more French but I don’t know how.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s