Les chiennes de l’espace

Nous voici donc, pour la troisième fois en quelques jours, en guerre contre une alliance sans avoir eu à débourser plus qu’une poignée de millions d’ISKs.

Nous pouvons en remercier la corporation World Forge Industries, qui vient de rejoindre une alliance de 350 pilotes : Laika.

Si jusqu’à présent nos cibles nous ont fait l’amitié de manquer du plus élémentaire instinct de survie, notre proverbial professionnalisme nous oblige à nous renseigner sur leur nouvelle alliance.

L’alliance Laika est parfaitement inconnue du grand public ; nos recherches nous mènent jusqu’aux tréfonds de l’histoire de la conquête spatiale. Il semblerait que ce nom signifie Petite Aboyeuse, dans une langue morte, et qu’il ait servi de patronyme à une petite chienne ayant piloté le premier vol spatial habité de l’histoire.

A l’époque, on savait dresser les chiennes.

En tant que Sleepers, observant avec indifférence les civilisations humaines naitre puis s’éteindre, au cours des millénaires que nous traversons en quelques battements de cœur, nous ne pouvons qu’apprécier à sa juste valeur une telle antériorité historique.

Il est donc temps de tester la qualité du dressage des chiennes d’aujourd’hui, et comme toute entreprise de domestication, la première étape consiste à obtenir la soumission ; en l’occurrence, Figuriou et Korg Leaf nous rassurent sur ce point en venant déposer leurs deux Croiseurs à nos pieds aussitôt que nous les sifflons.

Mais quand le sujet désobéit, comme c’est le cas le lendemain lorsque deux pilotes adverses détruisent le Hurricane de reg hant avant de succomber à leur tour, alors le maître doit châtier d’une main ferme et sûre.

Et c’est précisément lorsque nous pensions les avoir définitivement domptées, que les chiennes mordent la main de leur maître, avec une sauvagerie inouïe puisqu’en moins de 24 heures, elles abattront, en meute et coup sur coup, 3 de nos Battleships.

Les chiennes viennent de nous prouver que, comme leur nom ne l’indique pas, elles ne se contentent pas d’aboyer mais aiment également mordre.

Elles ont été très vilaines, nous allons les punir.

Publicités

Une Réponse to “Les chiennes de l’espace”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s