Archive for the Chasser les Daimons Epicés Ensuite Category

Fin de saison

Posted in Chasser les Daimons Epicés Ensuite, Galak on 7 juillet 2011 by letussleep

Notre guerre contre l’alliance Spicy Souls Daimons ne sera bientôt plus qu’un souvenir et il en va de même de ladite alliance, il nous faut donc trouver une nouvelle cible pour terminer en beauté notre superbe saison de terreur et de destruction.

Le hasard fait bien les choses : notre compagnon Hekariss, lors d’un fugace instant de lucidité, a déniché l’alliance Galactic System Lords Alliance, dont nous renonçons rapidement à essayer de traduire le nom et qui, forte de plus de 400 pilotes, constitue une cible prometteuse. Le bougre en profite pour initier son jeune et sinistre élève reg hant, aux joies des rapports spatiaux non consentis.

Les premières vérifications sont concluantes : les pilotes actifs de cette alliance sont nombreux dans les alentours de Dodixie, où nous avons nos habitudes, et s’y font aimablement abattre dès l’aube par le maître, bientôt flanqué de son répugnant disciple, il n’y a pas à hésiter et la guerre est lancée, d’autant que l’alliance Spicy Souls Daimons implose, Curaçao Gold s’adjugeant le kill de clôture, et se retrouve hors d’état de divertir qui que ce soit ; il n’y a plus aucune raison de retarder notre redéploiement sur Dodixie.

Toujours aussi réactifs et affûtés, tous nos pilotes sont pratiquement opérationnels sur zone dès le lendemain de la déclaration de guerre, les traditionnelles présentations peuvent commencer, en l’occurrence quelques échauffourées apéritives sans grand intérêt, si ce n’est d’enseigner à Rodentia Sabilis puis à Scooter6976 qu’un module de furtivité ne peut être activé après que le vaisseau qui l’équipe ait été verrouillé par les systèmes de tir d’un autre vaisseau.

La présence de ces deux frégates furtives surveillant nos mouvements dans Dodixie laisse présager que alliance adverse, particulièrement bien organisée, nous attend sur le pied de guerre, mais la destruction d’un Noctis en fin de soirée a tôt fait d’invalider l’hypothèse : cette alliance compte son lot de missionneurs au cerveau lavé par les tâches répétitives auxquelles ils s’adonnent, ce qui se confirme le lendemain matin lorsqu’Upholder cueille JoshThePunisher, sortant de station en Drake, pas bien réveillé.

Quelques heures plus tard, nos nouvelles cibles nous offrent le premier Battleship de la guerre : un Megathron aux commandes duquel Frank Greenman pensait naïvement assurer le blocus de notre Q.G. de Dodixie IX – Moon 20 – Federation Navy Assembly Plant.

Publicités

Réunion

Posted in Chasser les Daimons Epicés Ensuite on 30 juin 2011 by letussleep

Pour tous les problèmes, une solution : la réunion.
Aucun problème ne résiste à une longue réunion.

L’alliance Spicy Souls Daimons est au bord de l’implosion.

La chasse dans Providence est un exercice difficile, tant les autochtones sont fervents de barrages routiers surdimensionnés. Il est vrai que cela permet aux laquais de CVA de participer aux lynchages organisés par la milice locale sans prendre trop de risques ; ce n’est pas comme si les occasions de s’amuser étaient nombreuses dans cette région.

Cependant le jeu en vaut la chandelle, puisque nous y abattons un des CEO de l’alliance ennemie, ce qui ne fait qu’accélérer sa décomposition. Durant le reste de la journée, la chasse continue en Empire cette fois-ci, puisque les pilotes adverses désenchantés sont de plus en plus nombreux à y retourner.

Certains vont bien tenter courageusement de se battre, mais à la différence des pilotes d’élite de l’alliance Snatch Victory, nos adversaires du moment ne maîtrisent pas l’art subtil du Tristan.

Mais le plus souvent, il s’agit de débutants, essayant tout simplement de faire rentrer un peu d’argent sur leurs comptes bancaires sinistrés par le projet délirant de leurs leaders, aux commandes de modestes croiseurs sous équipés, certains ne sont pas allés bien loin et se font descendre dans Domain, d’autres ont fui au loin, comme zola carry qui semble considérer que les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets.

Rien ne va plus. Le leadership de l’alliance SSD doit réagir et vite.

Il faut organiser UNE REUNION.

Dans toute organisation humaine, il y a une personne au sommet, un mâle où une femelle alpha, qui dicte sa volonté aux autres.

C’est pourquoi les enfants du worm-space que nous sommes, avons été surpris de constater à quel point les corporations et alliances que nous mettons en difficulté, ont recours à d’étranges cérémonies appelées réunions.

Ils y passent des heures, ça ne sert à rien et surtout cela entre en contradiction avec l’axiome ci-dessus.

Mais nous avons vite compris ce qui motive ces rituels inutiles : soit le leader essaye d’habiller de  colifichets démocratiques la pyramide hiérarchique au sommet de laquelle il trône, pour ménager l’amour propre de ses sujets en leur laissant croire qu’ils peuvent influencer des décisions en réalité déjà prises, soit le leader n’assume pas son rôle, auquel il s’accroche néanmoins, et dilue ses responsabilités de décideur dans une mascarade collégiale.

Dans tous les cas de figure, les réunions ne débouchent sur rien de bon, et celle que tient en urgence ce soir là l’alliance SSD ne déroge pas à la règle : pour tout dire, elle sera si triste et vaine qu’elle  inspirera l’écriture des texte et musique d’une valse pouvant tirer des larmes aux Sleepers les plus endurcis.

La réunion miracle ne tarde pas à produire ses effets, l’implosion de l’alliance SSD :

Re: Mail de Killdrago : La mort du PvP Alliance « grâce » à CVA et Providence ? N’en jetez plus la coupe est pleine 😦
From: BeunWa
Sent: 2011.06.29 20:44
To: Sexy Society of Invention and Industry, Gui91,

Je te suis à 100% sur ce que tu dis gui. Le RP à deux balles, les règles à la con de KOS et tout ca, ca pue.

J’ai même failli faire quitter la corp de l’alliance il y a deux jours après avoir consulté Eisynn pour qu’il me donne une bonne raison de rester. Lui aussi m’a dit que c’était à chier. Mais quand j’ai cliqué sur le bouton « Quit alliance » j’ai eu un message selon lequel on emporterait la wardec avec nous et en y réfléchissant, je préfère attendre que cette wardec soit finie.

En quand je pense à la fin de la wardec, je ne peux m’empecher de rire jaune car les solutions qui s’ouvrent à l’alliance en l’état actuel des choses sont au nombre de trois :

-soit les empire of the senses se lassent et en ont marre de nous péter (la honte pour la SSD);
-soit c’est CVA qui en les mettant KOS les fait fuir (la honte pour la SSD)
-soit l’alliance disband car ils vont péter tout le monde et tous les nouveaux vont quitter peu à peu et la SSD sera une coquille vide (la honte pour la SSD).

Vous direz qu’il manque une solution : l’alliance relève le front, se sort les doigts du cul, nomme des FC compétents, essaie créer des fleet composées de manière stratégique… mais là ca a l’air trop compliqué.

Donc on attend. (pour l’instant, mais je vous assure que ca va pas durer plus d’une semaine).

PS:Mon Cher Killdrago, je sais que tu lis ce mail car tu as un spy dans la SSII: mais t’inquiète pas, j’en ai rien à foutre: ca m’étonne pas de toi avec tes méthodes de merde de pseudo lead alliance: pas foutu de parler en face, tout par derrière. ECOUTE BIEN CE QUE JE TE DIS: c’est la troisième fois que tu précipites l’alliance trop tot et mal préparé en 0.0. Je n’ai pas été consulté et à la rigueur je m’en foutrais si ca avait été bien fait. Mais tu n’as pas compris que les CVA te la mettait profond en ce moment même: ils te promettent un seul hypothétique système (dont on ne connait bien sur pas le nom), font payer tous les membres dès qu’ils dockent, t’empeche de profiter réellement du 0.0 (pas de POS, constamment des neutres sur lesquels tu ne peux pas tirer) et en plus c’est toi qui fait la police pour leur compte. Je ne vois réellement pas où est l’avantage dans ton équation car je peux t’assurer que tu n’auras jamais le système qu’ils t’ont soi-disant promis.

Réfléchis bien stp. Si tu t’entêtes encore, bah darwin aura vraiment raison et la sélection naturelle prendra encore son dû.

Fly safe !

BeunWa

Le CEO des Space Cak3s a quant à lui déjà pris sa décision :

[19:12:37] MaKilluM > salut
[19:29:54] MaKilluM > rien ne vas plus
[19:31:03] MaKilluM > Nous allons quitter l’alliance

Cela nous donne l’occasion de lui souhaiter un bon retour en Empire.

Anathème

Posted in Chasser les Daimons Epicés Ensuite on 28 juin 2011 by letussleep

Quelques heures à peine après notre attentat de la veille et sans surprise, l’alliance CVA, qui règne sur Providence, nous a déclarés personae non grata dans la région, autorisant tous ses pilotes et allies à nous tirer à vue.

Peu importe, le but est atteint : contribuer à la démoralisation des troupes adverses.

En effet, le désenchantement guette les pilotes de l’alliance SSD, certains d’entre eux, qui ont su trouver en nous des philanthropes sincèrement attentifs à leurs problèmes, nous l’ont confirmé.

Si la providence les a conduits dans la région éponyme, cette dernière est loin de tenir ses promesses : il est compliqué d’y gagner sa croûte et la participation aux opérations de police de l’alliance CVA sont d’insupportables corvées.

Mais plus que tout, le fait que nous leur ayons montré, la veille, que nous étions déterminés à les chasser jusque sur leurs nouveaux territoires, les prive du dernier avantage que cette région pouvait représenter : leur servir de sanctuaire.

La complainte corporate du clairvoyant résume bien la situation :

Depart de SC3S
From: St0n3r0d1um
Sent: 2011.06.28 10:58
To: Space Cak3s, Nauralia Muutaras, Rygnes Gooldaj,

Bonjour a tous

Voila, Je m’en vais
Mais je n ‘aurais pas pu m’en aller sans vous expliquer mon geste.

Je m’en vais pourquoi ?

Parce que je suis venu pour etre dans un groupe soudé, et que toutes les personnes avec qui j’appreciait jouer sont parti.
Venons-en au probleme, pourquoi ont-ils partis?

Parce que la decision de partir en 0.0 a ete prise trop rapidement et a la legere, Lorsque je me suis entretenu avec Kill pour la premiere fois, il parlait d’y aller pour debut septembre, ce qui aurait été un bon choix etant donné que nous allons sur une phase de l’année ou la plupart des joueurs seront indisponibles, et que ca aurait permi aux joueurs peu experimentés de se peaufiner avant le grand depart.

Parce que il y a une wardeck. Mais il ne faut pas croire que je part exclusivement pour la wardeck.
Je part car les seules personnes pouvant payer la rançons ne sont pas atteintes par la elle, une alliance est avant tout un groupe solidaire de joueurs, ici, c’est Le lead et les joueus.

La decision de partir en 0.0 a été prise par le lead, et pourquoi, pour permettre a M3ntor et Kill d’aller un peu s’amuser, certe, d’autre personnes vont s’amuser en 0.0, mais la plupart sont coincés, qui trinque ? Les membres. les membres qui voyent les membres suffisament riches pour aller en 0.0 partir et qui les laissent avec une wardeck sur les bras.

Du coup, le nombre de pilotes de l’alliance Spicy Souls Daimons de retour en Empire augmente à vue d’œil, et la chasse y reprend de plus belle, ce qui nous permet de faire plus ample connaissance avec Korey Nile. La langueur de son regard et la lascivité de ses lèvres pleines excitent la convoitise de Schulack et Askatu, qui s’y brûlent les doigts. Nul doute que cette bougresse gagne à être connue, nous nous y emploierons dans les prochains jours.

La battue organisée pour descendre Batukada Nohitchi sera plus fructueuse et particulièrement délicate  puisqu’un de nos éclaireurs détecte que son Myrmidon est équipé de deux warp core stabilizers, et d’un module de furtivité, ce qui le rend presque impossible à tacler, et accessoirement totalement inutile.

Impossible n’est pas Sleeper’s : déployant des trésors d’approche discrète et de coordination, nous parvenons à l’intercepter avec 3 Hurricanes, dont chacun est équipé d’un module de tacle.

Lorsqu’elle entre dans le système de Tash-Murkon et tombe nez à nez sur notre groupe qui l’y attend, elle active sa furtivité, confiant dans l’insaisissabilité de son vaisseau. Mais nos Hurricanes fondent, tous drones dehors, sur sa dernière position relevée avant qu’elle ne disparaisse. Lorsqu’ils arrivent à 2 km de distance, leurs interférences désactivent le module de furtivité de la proie, qui n’a pas eu le temps de s’aligner. Comme une seul homme, nos 3 pilotes taclent simultanément la cible.

C’en est fini du Myrmidon de Batakuda Nohitchi. Pilote de convictions, elle préfèrera manifester sa plus totale réprobation que sauver son pod.

[20:25:38] Batukada Nohitchi > je vous hais… vous êtes juste… trop chiants quoi

A peine avons nous fini de rire, que nous recevons confirmation de la part de CVA que nous figurons en bonne place sur leur liste rouge :

Re: KOS on EOTS
From: Leo d’Green
Sent: 2011.06.28 20:42
To: xxx

Hi!

After our talk yesterday, certain things about your alliance I had missed have been brought to my attantion. Namely, that the reason why you seem to be involved in so many wars is because you declare them to extort ISK. This being clearly stated on your website, which it took me a bit to get translated.

We normally don’t go out of our way to search the galaxy for people engaged in this… unpalatable behaviour, but you brought one of your filthy little wars to our doorstep, and that we shall not ignore.

Therefore, you will remain KOS to CVA nad freinds.

Leo

Quel plaisir de compter ce diplomate de CVA parmi les lecteurs de nos saintes écritures, nous espérons que cet aperçu du côté obscur l’a émoustillé.

Bienvenue dans Providence

Posted in Chasser les Daimons Epicés Ensuite on 27 juin 2011 by letussleep

Providence : paradis haute sécurité.

4e jour de guerre contre l’alliance Spicy Souls Daimons, et 2éme jour de leur exode vers la région de Providence.

Nous savons que leur projet de s’y installer date d’avant le début des hostilités, mais ils n’avaient sûrement pas prévu d’embarquer tous leurs pilotes débutants dans cette fuite en avant. Ces malheureux qui savent à peine piloter leurs vaisseaux auront toutes les peines du monde à gagner leur croûte en null-sec, ce qui indiffère leurs leaders au plus haut point, tout occupés qu’ils sont à négocier avec CVA leur petite place au soleil.

Il faut dire qu’en matière de conservatisme psycho-rigide, nos amis de SSD ont trouvé leurs maîtres : les tauliers de Providence, revenus par la fenêtre après avoir subi une humiliante éjection de leur région, probablement pendant que leur dieu était en vacances, sont comme tous les intégristes religieux de la galaxie : ils travaillent à plein temps à se créer l’existence la plus misérablement déprimante qui soit, la frustration et la colère qui en découlent alimentant leur foi.

Leurs projets pour Providence en sont d’ailleurs symptomatiques : récupérer une zone de non droit, où la liberté est totale, et la transformer en prison juste pour le plaisir d’en être les gardiens.

Pour aiguillonner les plus lents ou indécis des SSD, nous continuons à les pourchasser en Empire. Certains se font tirer l’oreille, à l’image de Conor Dhor, qui paie son inertie d’un Noctis, avant qu’un deuxième podage en 20 minutes lui fasse comprendre qu’il est temps pour lui de partir vers Domain, dernière étape avant Providence ; le message passe, puisqu’Eagle Wood a le plaisir de l’y poder moins d’une heure plus tard. Le Conor d’argent sera attribué à ZZsnake, qui a entassé ses possessions dans le coffre spacieux son Badger en vue du grand voyage et se fait intercepter après deux jumps.

Nous renforçons alors nos patrouilles dans Domain, motivant les derniers réfractaires à faire le dernier pas vers Providence, y compris ceux qui pensaient encore pouvoir miner en paix à la frontière.

Au soir, le contrat est rempli : l’écrasante majorité des SSD est installée dans Providence bon gré mal gré. Ca grince un peu dans les rangs, certains auraient bien gardé un pied à terre en high-sec, pour y faire tourner leurs petites entreprises en toute quiétude, mais depuis que nous leur avons déclaré la guerre, ce n’est plus une option et, paradoxalement, ils seront plus en sécurité dans Providence, où jamais nous n’oserons braver l’autorité de CVA en les pourchassant. Du moins c’est ce qu’ils pensent…

Enfin presque tous, puisque certains d’entre eux s’ouvrent à nous des sérieux doutes qu’ils nourrissent sur la qualité du leadership de leur alliance, leur premier geste d’émancipation consistant à nous révéler l’existence et la position d’un de leurs gangs en train de s’initier aux joies du camping de jumpgate dans leur nouvelle demeure de R3-K7K.  Null-sec ou pas, nous n’allons pas laisser passer l’occasion de leur infliger un terrible coup au moral : nous rassemblons une flotte lourde, fonçons à leur rencontre et descendons ceux qui sont trop lents pour s’enfuir.

La réaction officielle de l’alliance SSD est aussi immédiate qu’inattendue :

Black Samson > ok. Je suis le diplomate de la SSD. Je viens de t’envoyer un mail. Vous nous avez agressés sur Providence en violation flagrante des règles NRDS et ça on ne peut l’accepter
Black Samson > mon mail est clair, nous vous demandons le remboursement intégral des dégâts
Black Samson > en Empire, nous acceptons les règles du jeu, et je dirais même que cela nous amuse. Mais ici, il y a des règles, nous nous y soumettons, et entendons bien que ce soit le cas de chacun.

En résumé, ils ne voient pas d’inconvénient à ce que nous les exterminions, mais s’offusquent que nous foulions aux pieds les règles de leurs nouveaux maîtres, l’alliance CVA, lesquels ne goûtent que modérément à la plaisanterie :

Leo d’Green > Well, considering the conclusions I’ve reached from the public killboards…
Leo d’Green > Keep your wars out of Providence.
Leo d’Green > Or anywhere where it could come into our way.

C’est officiel, après The Forge et Domain, nous les traquons jusque dans Providence.

Grands départs

Posted in Chasser les Daimons Epicés Ensuite on 26 juin 2011 by letussleep

Le deuxième jour de guerre contre l’alliance Spicy Souls Daimons (SSD) ne restera pas dans les annales, si ce n’est celles d’August Paladin, probablement ignorant de l’existence même de la guerre puisqu’il se fait surprendre par Emergent, qui lui ouvre le Drake et le pod, avant de retourner en station avec son cadavre.

Il faut dire que les SSD sont fort occupés à préparer leur transhumance vers Providence. Après la leçon que nous leur avons infligée la veille il n’est plus question pour eux de relever notre défi mais bel et bien de précipiter leur départ vers le null-sec, pour s’y mettre à l’abri. Compte tenu du manque d’expérience et de préparation de la plupart d’entre eux, cette débandade les conduit tout droit à leur perte, et nous allons nous dévouer pour les accompagner  le long du chemin vers leur dernière demeure.

Le lendemain, les grands départs commencent.

Comme prévu, le trafic sera très dense sur un axe nord – sud partant de The Forge jusqu’à Providence, et ceux qui font une pause à Amarr avant d’entamer la dernière étape ne sont pas sûrs de pouvoir en repartir.

Mais le pire attend ceux qui n’auront pas pris la précaution de partir très tôt le matin, puisque dans l’après midi les ralentissements commenceront dès la région de The Forge, avec notamment un barrage filtrant à Saisio, que feront sauter M Ka et Emergent. Du coup, certains ajournent leur départ et retournent travailler, et nous nous appliquons à démontrer aux derniers retardataires, dont ZZsnake, échaudé par la perte d’un premier Drake quelques heures plus tôt, puis Batukada Nohitchi et Darikh Dethahal, qu’ils n’ont plus rien à faire ici.

Au soir, nous pouvons être satisfaits du travail des chiens de berger, la majorité du troupeau est arrivée à bon port, à savoir la frontière de Providence, prête pour le grand saut en null sec.

Nous y matons une timide tentative d’insubordination imputable à M3nToR, puis détruisons le Caracal de Korey Nile, qui se montre plus pertinente que son fleet commander dans le choix de ses lance missiles.

Demain également, la journée sera rouge sur la route de Providence.

Contact

Posted in Chasser les Daimons Epicés Ensuite on 24 juin 2011 by letussleep

Spicy Souls Daimons.

Sous ce nom qui prête à rire se cache une entreprise criminelle dont nous connaissons bien le schéma : un recrutement massif de débutants naïfs, qui ne servent qu’à gonfler le cheptel de leurs leaders, lesquels ne se soucient pas de ce qu’ils veulent ou peuvent. Au bout du chemin, les recrues connaîtront l’échec et le désenchantement pendant que leurs tyrans se prévaudront de leur statut, fraîchement usurpé, de meneurs d’hommes, pour inscrire une ligne de plus à leur CV.

Il y a bien longtemps qu’une alliance de 180 pilotes ne nous impressionne pas, et nous n’avons pas hésité à leur déclarer la guerre, car ils comptent dans leurs rangs quelques pilotes prometteurs que nous devons sauver de l’inéluctable gâchis vers lequel ils se précipitent.

Nous savons qu’ils résident principalement dans la région de The Forge, à Gekutami, et que cette guerre est supposée leur procurer l’occasion de tester leur potentiel militaire, avant d’aller se placer sous la protection de l’alliance CVA dans la région de Providence, auprès de laquelle leurs CEO iront monnayer leurs troupeaux de pilotes.

Au premier soir du conflit, nous voici donc face à des ennemis regroupés, appliquant la tactique efficace du surnombre et mettant le cap sur Dodixie, alors que nous les attendions à Amarr, ce qui en dit long sur la qualité de leur intel.

Sur le papier, leur flotte est dissuasive : 3 Drakes, 1 Hurricane, 1 Harbinger, 1 Brutix, 1 Thorax, 1 Caracal, 1 Hounds, 1 Thrasher, 1 Dramiel, 1 Claw, 1 Incursus, 2 Crucifier, et pour vaisseau amiral, le Tempest de leur commandant M3nToR.

Mais si M3nToR est un bon pilote, les Spicy Souls Daimons ne sont pas les Gastromechanica Federatis. Leur troupe est mal équipée, peu expérimentée et surtout indisciplinée ; c’est la raison pour laquelle Curaçao Gold prend la lourde responsabilité d’aller à leur rencontre, malgré le fait que nos effectifs se limitent à 6 pilotes : avec le support de deux Croiseurs logistiques de classe Guardian, pilotés par Curaçao et M Ka, nous allons les manger tous crus.

Le contact à lieu à Uedama. Il nous faut en avant-garde un pilote aux nerfs d’acier et au vaisseau bien blindé, pour inciter la flotte adverse à engager le combat : keade en Armageddon est tout indiquée. Les adversaires déchaînent leur puissance de feu sur elle, puis nos 3 autres pilotes rejoignent le combat : 1 Myrmidon, 1 Hurricane et 1 Rifter, nos ennemis sont alors persuadés que la victoire ne peut leur échapper. Le blindage de keade se désintègre rapidement, ils sont déjà en train de choisir la prochaine cible, quand les Guardians de Curaçao Gold et M Ka arrivent à la rescousse, régénérant de justesse l’armure de l’Armageddon, pendant que nos pilotes de combat commencent à décimer le support des SSD.

M3nToR tente alors de s’en prendre à nos Guardians, mais leur résistance est énorme, et lorsque les Battlecruisers ennemis commencent à tomber, il sonne la retraite. Notre victoire est presque totale. Presque seulement, car le commandant adverse a échappé au massacre…pour une heure, puisque nous le pourchassons jusqu’à son repaire dans The Forge, détruisant au passage MaKilluM pour la deuxième fois, avant de le piéger à bord d’un Maelstrom.

Quelles que soient les suites de la guerre, cette première soirée laissera des traces.