Archive for the La Danse des Canards Category

La dernière danse des canards

Posted in La Danse des Canards, Worm space on 4 avril 2010 by letussleep

Hier, un Canard WC a été localisé dans un système de l’Empire, comme d’habitude nous avons exploré ce système à la recherche d’un worm-hole, qui fut rapidement localisé. Un de nos éclaireurs entre dans le système worm, à bord d’une frégate furtive, nous retenons notre souffle…il nous annonce que nos petits canards sont dans le système. Nous avons enfin localisé leur base en w-space !

Nous nous mettons immédiatement en route, pendant que notre éclaireur continue d’explorer le système, tout à coup il nous prévient que leur POS n’est pas en ligne, ils doivent être en train de la déménager ou de la déplacer, après tous ces jours d’attente à les traquer, c’est l’occasion de leur porter un coup fatal.

Sleepers et Stubing s’abattent sur eux, comme la misère sur le pauvre monde, et éliminent immédiatement les covops présents dans la base dépourvue de force-field, ce sont ensuite les shuttle et autres noob-ships qui sont massacrés, deux minutes de folie pendant lesquelles quelques pilotes adverses  en pod essayent en vain d’embarquer à bord des vaisseaux, avant de prendre la fuite dans le système.

Pendant ce temps là, le reste de nos effectifs s’occupe de camper l’entrée du worm et de la faire écrouler le plus rapidement possible.

Voici nos canards en pod dans le w-space, sans POS, et surtout sans covops ou autres ships équipés de sondes pour trouver une autre sortie. Nous détruisons leur Corp Hangar Array, que guibio tentera de sauver dans un face à face désespéré à bord de son Thorax.

Au moins guibio aura fait son travail de CEO jusqu’au bout, mais nul ne peut s’opposer à notre volonté dans le w-space.

C’est la fin. Ce worm sera le tombeau de la corporation canard biologique.

Cette corporation n’avait aucun avenir.

Publicités

Cachés dans le noir

Posted in La Danse des Canards, Worm space on 2 avril 2010 by letussleep

Notre guerre sainte contre les Canard WC est à la fois simple et complexe, pour une seule et même raison : le w-space.

Simple car ils sont totalement consacrés au pillage du W-space : il n’y a pas de questions à se poser, nous ne leur ferons pas de quartier. Complexe car ils sont tellement absorbés par leur œuvre de destruction, qu’ils se sont installés dans un système Worm, dont ils ne sortent que rarement, ils sont donc très difficiles à trouver.

Pour localiser leur système, nous pourrions nous laisser doucement aller dans le grand sommeil des Sleepers, attendre que nos fréquences vibratoires intérieures s’harmonisent sur la longueur d’onde cosmique, et déceler ainsi l’anomalie de leur POS dans le worm-space, puis  laisser le flux du worm submerger nos consciences et  nous faire lentement dériver vers eux. Mais cela serait trop long.

Pour les loger, nous nous reposerons donc sur notre réseau d’informateurs en espace connu, mais il faut espérer que nos agents les détectent au moment où ils quittent leur système worm, se précipiter sur place, chercher un wormhole et vérifier s’il conduit à leur système.

Du coup nos petits canards se sentent en sécurité, c’est sûrement pour cela qu’ils ne semblent pas prendre la situation au sérieux, comme en atteste ce message de leur CEO, reçu par Sleeper’s.

From: guibio
Sent: xxx
To: Sleeper’s,

Au moin t’as de l’humour c’est deja ca

Mon cher guibio, bientôt, nous verrons si tu en as autant que nous.

Les vilains petits canards

Posted in La Danse des Canards, Worm space on 27 mars 2010 by letussleep

Les corporations industrielles font partie de l’écosystème de New Eden. Elles se ruent sur les ressources de la galaxie, comme des bovins sur l’herbe grasse, sous le regard distrait des loups, qui attendent leur heure.
Qu’elles se rassurent, les pertes qu’elles pourraient subir ne représenteront qu’une infime partie de ce qu’elles gagnent. Bien sûr, le moindre Isk perdu leur cause en général un grand chagrin, c’est souvent la seule vraie récompense du pirate.

Et comme de la mauvaise herbe, ces corporations se multiplient, il ne se passe pas une journée sans qu’il ne s’en crée, et au départ, il est difficile de dire s’il s’agit d’un projet sérieux, ou de la constitution du parachute doré du CEO.

En effet, les licences de pilote coûtent cher, recruter un pilote débutant ayant payé la sienne et trop naïf pour se rendre compte qu’on l’exploite, ou que l’on tape dans la caisse, est une sacrée plus-value.

C’est ainsi que, l’œil éteint, affalés au bar, nous regardons défiler les offres d’emploi mensongères sur l’holocom public de Mista.

Soudain c’est le choc : une corporation se targue de piller le worm space. Pire encore, elle essaye d’attirer de jeunes pilotes en vantant la récente installation d’une POS dans nos territoires sacrés.
Sacrilège !
Provocation !
WARDEC !